Olivier Jouvray

  • In the near future, many of the world's citizens are kept under close surveillance by government authorities. In London, Laurette, a rebellious teenager, has gone missing after taking part in an attack on a government data center. Adil, her brother, has joined the police to try to find her, but is growing suspicious of his boss, unsure whose side he's really on. At the same time, Laurette has joined the ranks of an even more covert organization determined to dismantle the surveillance state. The second installment of a science-fiction thriller where everyone is being watched, and no one is who they seem.

  • The era of privacy is over. With the proliferation of cameras, social networks, and automated surveillance systems, everyone is being watched at all times and people have begun to give in to the surveillance state. Well, almost everyone... Laurette is a young, rebellious teenager in London plotting an attack on a major government data center with a group of activists. But when the plan goes wrong, Laurette disappears, kidnapped by unknown agents. Dissatisfied with the police's lack of progress, Adil, Laurette's brother, decides to investigate on his own. A science-fiction story that explores a future not too far from our own, tackling the issue of surveillance from both sides of the law.

  • London, 2060. Two years after the "Invisibles" underground terrorist group was caught, Laurette and Adil have taken on new lives. However, the events of the past catch up to them when a colleague of their father, Francis-the mastermind behind the terrorist group-reaches out, determined to make Francis answer for the way he betrayed the group for personal gain. As Laurette and Adil come to terms with the implications of their father's actions, the situation spins exceedingly out of control... Who will come out on top?

  • Mollie est une jeune fille de 14 ans. La fin prochaine de notre civilisation, elle y croit dur comme fer et s'y prépare activement. Son entourage préfère ne pas y penser. Jusqu'au jour où la Grande Panne arrive. Il n'y a plus de pétrole. Le doute fait place à l'inquiétude, qui cède bientôt à la panique. Que faut-il faire ? Tout le monde se tourne vers Mollie. Avec son ami Oscar, un vieux châtelain qui partageait ses convictions, ils vont se regrouper et faire face à la situation en faisant preuve d'entraide et de confiance.

  • Bob Denard : le dernier mercenaire Nouv.

    Le corsaire de la république. De braves gaillards comme Robert Denard, on n'en fait plus. Depuis tout petit, ce grand rêveur a la bougeotte et ne pense qu'à s'évader loin des terres de Gironde où ses parents se sont embourbés. Ce qu'il attend de la vie, c'est qu'elle soit riche, plurielle, palpitante... Pendant les années de la Seconde Guerre mondiale, Bob est trop jeune pour pouvoir vraiment participer, pourtant, l'excitation et l'adrénaline qu'il recherche tant, il les pressent dans ce conflit.
    Alors en 1946, à 16 ans, il s'engage dans l'armée. Mais Robert est un électron libre, violent, inconséquent et indiscipliné : il ne correspond pas tout à fait au profil type du bon soldat. En 1952, au terme de la guerre d'Indochine, après avoir fait le plein d'exotisme, de sensations fortes et de toutes sortes d'excès viciés, ce n'est toujours pas assez. Il quitte l'armée qui n'a plus rien à lui offrir, mais ce n'est que le début de l'histoire.
    Très bientôt, quand la France aura besoin de salir ses mains, c'est à celles de Bob Denard qu'elle aura recours. D'ailleurs, ça tombe bien ! En Afrique, le processus de décolonisation pointe le bout de son nez et ça n'aura rien de propre. En parant l'existence du plus célèbre des mercenaires Français d'une touche d'humour légère et ironique, Olivier Jouvray souligne l'absurdité et la cruauté de cette figure controversée.
    Supporté par l'expressivité des dessins de Lilas Cognet ainsi que par sa grande palette de styles graphique, ce récit biographique fascine. Il nous fait parcourir l'ensemble d'une vie faite de coups d'états et de rebondissements entre le Yémen, le Congo, le Gabon ou le Rwanda.

  • Orphelin élevé par les prostituées d'un saloon, lincoln est en colère contre le monde.
    Odieux, malveillant et malintentionné, il réussit à se faire détester de tout le village qui le chasse. errant sur les routes du far-west, ce sale mioche devenu adulte fait la rencontre de sa vie... dieu en chair et en os. celui-ci entreprend la rude conversion de lincoln. grâce à un pacte d'immortalité qu'il a conclu avec le divin, nous assistons à un duo plein d'humour et de cynisme à faire hurler de rire !

  • On retrouve notre héros, Lincoln, à cheval en plein galop. Il poursuit un bandit qui a enlevé un jeune enfant. Plus loin sur le chemin, perchés dans un arbre, Dieu et les trois nouveaux membres de la bande attendent, prêts à intervenir. Lorsque le bandit passe en dessous, un des trois gamins s'élance dans les airs accroché à une corde et tente de capturer le criminel. Le jeune homme percute sa cible de plein fouet et ils tombent tous deux lourdement au sol. L'enfant, toujours attaché au cheval continue son chemin mais Lincoln le rattrape rapidement. Cette première mission de la « bande à Lincoln » est plutôt une réussite et Dieu semble satisfait malgré les réticences de son protégé .


  • Dieu et Lincoln passent des vacances paradisiaques sur une plage de rêve où
    notre "anti-héros" s'ennuie prodigieusement. Le Diable va tenter sa chance et le
    transporter sur son nouveau terrain de jeu : Manhattan. Mais malgré tous
    ses efforts pour faire de Lincoln son poulain, il va rapidement déchanter en
    comprenant qu'il n'aura pas plus de réussite que son concurrent.
    C'est dans ce décor new-yorkais, encombré de buildings et de bidonvilles, bien
    loin des grandes plaines du far west, que notre cow-boy va se retrouver ballotté
    entre Dieu et Diable, chacun luttant pour sa cause.


  • Lincoln est depuis quelques mois dans son trou, l'herbe a repoussé et c'est Dieu qui vient le sortir de sa tombe. Lincoln était bien au chaud, se foutait de tout, dans une espèce de sommeil prolongé, ne désirant plus remonter à la surface. Dieu ne l'entend pas de cette oreille et veut l'obliger à se bouger le cul.
    Mais Lincoln veut rentrer chez lui et demande à Dieu de le téléporter comme le Diable l'avait fait dans un précédent album. Comme Dieu ne veut pas, Lincoln doit se démerder seul. Ayant trouvé un bateau pour faire le voyage de retour, il rencontre des gens très engagés politiquement du coté des anarchistes. Séduit par l'idée anarchiste puisqu'elle affirme haut et fort "Ni Dieu, ni maître" et arrivé à New York, il va rejoindre le mouvement et probablement passer du coté des ultras qui fomentent des attentats. Sauf que très vite, repéré par la police et risquant la prison, pour ses camarades, il sera un martyr s'il est emprisonné, son procès sera une belle caisse de résonance pour les idées anarchistes. Mais Lincoln ne veut pas retourner en tôle et s'enfuit. Il doit disparaître aux yeux de la police et des anarchistes... Bref, il est encore dedans, jusqu'au cou...

  • Lincoln et Paloma quittent un Mexique en pleine confusion. Dégoûtée par le comportement scandaleux de ses anciens frères révolutionnaires, Paloma semble bien décidée à se ranger, fonder un foyer et y rester jusqu'à la fin de ses jours. Et ce avec la bénédiction de Dieu et du Diable, bien trop heureux à l'idée de voir Lincoln se ranger ou s'encanailler, c'est selon.
    Mais c'est compter sans une vieille belle-mère à la langue bien pendue, les Texas Rangers, l'armée américaine et des Federales mexicains...

  • Début de l'année 1919, le gouvernement des États-unis décide d'imposer la prohibition à tout le pays. Mais il faut savoir que dès la fin du siècle précédent, plusieurs états décidèrent déjà d'interdire la vente et la consommation d'alcool. On les appelait les états "secs".

    Quand Lincoln, qui vit une retraite paisible de trappeur dans les montagnes enneigées du Montana, découvre qu'il ne pourra plus s'offrir sa cuite hebdomadaire au Saloon de la ville, ça l'agace. Et quand Lincoln est agacé, c'est tout le pays qui risque de le sentir passer.

  • Marco vit à la campagne dans la ferme de ses parents, au milieu des tracteurs, des vaches et des cochons. Carnet de croquis toujours en main, il rêve de faire des études de dessin. Mais quand il est accepté dans une école parisienne, c'est tout son monde qui se trouve bouleversé. Hébergé par Cloclo, sa grand-mère parfaitement farfelue, il va tenter de relever un vrai défi : l'apprentissage de la vie d'artiste !

  • « Ce à quoi tu te tiens, ce sur quoi tu t'appuies, c'est là véritablement ton Dieu. ».

    1505, Saint Empire Romain germanique. Sur le chemin pour Erfurt en Allemagne, Martin Luther est surpris par un terrible orage. Alors qu'il pense vivre ses derniers instants, il implore Dieu et ses saints et en réchappe. Persuadé que le Seigneur lui a laissé la vie sauve, il décide de lui vouer son existence. En se faisant moine, il espère aussi échapper à l'enfer et au purgatoire au jour de son trépas. Il entre dans une confrérie de moines augustins, où il impressionne ses supérieurs par sa ferveur et son zèle. Envoyé en mission à Rome, il découvre avec stupeur à quel point la ville sainte a été dévoyée et les clercs corrompus par les richesses. Surtout, il réalise que les hommes doivent revenir aux textes originels s'ils veulent trouver le salut et changer leur vision de Dieu. À une époque où la religion fait et défait des royaumes, où les idées circulent plus vite que jamais grâce à l'imprimerie nouvellement créée, la vision de Luther est sur le point de changer le monde...

  • Voilà maintenant cinq ans que Lincoln est policier à New York sans que ni Dieu, ni Diable ne se manifeste. Par des moyens, forcément contestables, il est parvenu à gravir les échelons et c'est en chef de brigade bedonnant et corrompu que nous le retrouvons.
    Mais Dieu veille et veut remettre les choses en ordre. Lincoln va devoir se reprendre de gré ou de force et bien évidemment, ce sera de force : Dieu le fait arrêter et il se retrouve au bagne... Mais Lincoln n'est pas une truffe et il comprend vite que le vieux barbu planque une idée sous son chapeau...

  • 1917, l'Amérique apporte son soutien à la France. Lincoln, incorporé d'office, fait son arrivée sur le vieux continent...

    Nous sommes en juin 1917 et notre stupide cow-boy, ex-policier, ex-escroc, ex-révolutionnaire, ex-trafiquant d'alcool est devenu soldat dans l'armée des Ètats-Unis. En cette même période, l'Europe est ravagée par un conflit mondial et meurtrier, et l'Amérique a décidé d'y envoyer ses troupes. Ainsi Lincoln va débarquer en France et peut-être en profiter pour enfin se trouver un coin tranquille ou passer des jours peinards, loin des ennuis, loin de tout. Peut-être...

  • Chômeur patenté, sans réel horizon, Mick glande sur son canapé en attendant que la vie devienne exaltante. Le seul événement qui vient briser la monotonie de sa vie est le décès de sa grand-mère. Une occasion non désirée de renouer le contact avec son père, un homme devenu extrêmement acariâtre depuis l'accident qui, 25 ans plus tôt, l'a laissé grabataire et veuf. Aussi, Mick est-il un peu surpris lorsque son géniteur lui propose de le payer pour l'accompagner autour du monde, sur les chemins de la nostalgie, des souvenirs et des rêves déçus.

  • Une adaptation fougueuse d'un monument de la littérature américaine, rythmée au gré des vents et des passions humaines ! Herman Melville, qui fut marin, s'inspira de faits réels pour donner naissance à Moby Dick - un livre culte qui inscrivit un nouveau mythe dans la mémoire des hommes : celui de la baleine blanche. Il y raconte - sous la forme d'une parabole chargée de thèmes universels - la quête furieuse, mystique et désespérée du Capitaine Achab et son dernier affrontement avec Moby Dick. Une adaptation construite avec maîtrise où prime l'incarnation des personnages, et qui maintient un suspense grandissant jusqu'à l'apocalypse finale. Un voyage tragique et biblique servi par un graphisme à l'identité singulière, moderne et incisive. Une quête folle offerte par deux talents, deux sensibilités - celles d'Olivier Jouvray (Lincoln) et de Pierre Alary (Silas Corey).

  • Le soldat

    ,

    Petit paysan anonyme, Henry Fleming rêvait de gloire et d'aventures. Engagé comme soldat de l'Union, il a passé de nombreux mois à répéter le rôle qu'il s'était écrit. Mais, à présent que les canons confédérés crachent leur premier feu et que ses camarades retournent à la terre sans même un éloge funèbre, le temps du romantisme est révolu.
    Henry doit décider qui il sera vraiment : un personnage ou un simple homme.?

  • De juin 1940 à la fin de la seconde guerre mondiale, des milliers de tirailleurs algériens, marocains, sénégalais, malgaches, indochinois, espagnols, italiens, tunisiens, déserteurs ou évadés des camps de prisonniers, gagneront les rangs des FFI (Forces françaises de l'intérieur) pour aider la Résistance contre l'occupation allemande. On en trouve au combat dans les maquis de plus de trente départements métropolitains...
    Résistants oubliés rend hommage à ces combattants souvent oubliés par l'histoire officielle. À travers plusieurs récits indépendants les uns des autres, inspirés de faits réels, découvrez le rôle de ces « indigènes de la résistance ». Cet album d'utilité publique est conclu par un dossier compilant les photos, articles, témoignages et archives qui ont servi à sa réalisation.

  • Le récit tout en émotions d'une fillette Maorie devenue « Monstre de Foire » dans l'Europe du début de XXe siècle...

    La descente aux enfers se poursuit pour Maka, Awhina, et leur petite fille Nyree. Partis de leur Nouvelle Zélande natale en quête de travail, soit disant embauchés pour une tournée de spectacles en costume traditionnel, ils se retrouvent dans un cirque itinérant, exposés au milieu d'une femme à barbe et d'autres curiosités malsaines : en bref monstres parmi les monstres. Une situation que vit très mal Awhina, qui malgré toute la souffrance qu'elle a déjà éprouvée à cause de sa différence, se montre à son tour intolérante envers ses nouveaux compagnons, auxquels elle refuse de mêler sa fille. Heureusement qu'à travers les yeux d'une enfant, il n'y a jamais vraiment d'étrangeté ni de bizarrerie. Juste une nouvelle situation à laquelle s'adapter. Et de laquelle il est toujours possible de retirer des bons moments.

    Par Olivier et Virginie Jouvray et portée par le trait chaleureux d'Efa, une grande histoire de tolérance inspirée d'événements réels. Une ode au respect de l'autre porteuse d'aventures et de sentiments parmi les plus forts jamais lus.

  • Berlin, 1964. Tobias, étudiant ouest-allemand ne supporte pas ce « mur de la honte » au coeur de la ville. D'autant que de l'autre côté, il y a sa jeune soeur qui rêve de passer à l'Ouest.
    Aidé par son meilleur ami, puis rejoint par d'autres volontaires désireux de faire exfiltrer leurs proches, il entreprend de creuser un souterrain long de 140 mètres au nez et à la barbe des gardes est-allemands.

  • Les yeux du XXIe siècle sont omniprésents, mais qui est le cerveau qui les coordonne ? Une question à laquelle Laurette et ses nouveaux amis activistes cherchent la réponse par tous les moyens nécessaires. La jeune femme est loin de se douter que son frère Adil a rejoint la police pour tenter de la retrouver, tandis que leur père Francis intrigue dans l'ombre...

empty