Guillaume Sorel

  • Bluebells wood

    Guillaume Sorel

    • Glenat
    • 25 Avril 2018

    Une fable intime, fantastique et somptueuse.

    Depuis la disparition de sa femme, William vit reclus dans sa maison située entre une côte brumeuse et une forêt aux allures de conte de fées. Incapable de se reconstruire, il mène une existence solitaire et sans saveur, ne parvenant à se réfugier que dans la peinture. Ses seules visites de l'extérieur sont Victor, son ami et agent, et Rosalie, sa jeune modèle. Jusqu'au jour où William fait la rencontre d'une sirène. Une créature aussi belle que farouche pour laquelle il nourrit des sentiments contradictoires. Est-elle seulement réelle ? Ou ne s'agit-il que d'une illusion venue pour remplacer le fantôme de sa femme disparue ?

    Après ses adaptations remarquées de Maupassant ou Zweig, Guillaume Sorel revient à un scénario original en signant cette très belle fable fantastique au coeur de la psyché d'un artiste en plein deuil. Un sujet fort qu'il parvient à transcender avec délicatesse par son sens de l'imaginaire et ses somptueuses illustrations en couleur directe.

  • Émilie, jeune suicidée mélancolique, explore ses nouvelles limites fantomatiques dans son immeuble, habité de personnes étranges : magicien, petite fille prisonnière d'un sortilège, artiste mélancolique... Dont elle fut autrefois la muse et dont elle ne tarde pas à tomber amoureuse.

  • Les plus belles illustrations de Walter Minus, Guillaume Sorel, Floc'h et autres grands auteurs reproduites dans un grand format qui permet d'en apprécier toute la splendeur.

  • Une interview exclusive de Guillaume Sorel, sa bibliographie détaillée et plus de 150 illustrations en grande majorité inédites, présentant la totalité des illustrations réalisées pour des couvertures de romans principalement chez Denoel, Mnémos et Fleuve Noir (Edgar Poe, Moorcock, Anne Rice, Fritz Leiber, Zelazny, Dan Simmons, Ray Bradburry, Thomas Day,...) ou de magazines (Cassus Belli, Bifrost,...), accompagnées par toutes les propositions alternatives faites aux éditeurs pour ces mêmes projets, et de nombreux dessins inédits, toujours en rapport avec la littérature...

  • Nous avons voulu regrouper les oeuvres de Guillaume Sorel qui évoquent, se rattachent à son univers fantastique, dont certaines sont inédites.

  • Univers romantiques

    Guillaume Sorel

    • Toth bd
    • 15 Décembre 2012

    Nous avons voulu regrouper les oeuvres de Guillaume Sorel qui évoquent, se rattachent au Romantisme, dont certaines sont inédites.
    Venez bientôt découvrir ce nouveau recueil!

  • Art-book sorel luxe

    Guillaume Sorel

    • Toth bd
    • 20 Août 2005

    Tirage de luxe : 199 ex. - couverture toilée avec petite image inédite collée et gravage à chaud de la signature de Sorel - 128 pages couleurs - format 24x24 cm - accompagné d'un ex-libris inédit numéroté / signé + portfolio numéroté / signé de huit illustrations inédites, représentant de "fausses" couvertures de huit des romans préférés du dessinateur.
    Une interview exclusive de Guillaume Sorel, sa bibliographie détaillée, et plus de 150 illustrations en grande majorité inédites, présentant la totalité de ses illustrations réalisées pour des couvertures de romans ou de magazines, accompagnées par toutes les propositions alternatives faites aux éditeurs pour ces mêmes projets, et d'une grosse poignée de dessins inédits, eux aussi en rapport avec la littérature

  • Une relecture flamboyante du mythe de Shakespeare.

    Écosse, XIe siècle. De retour dans leur fief après un long combat contre les armées norvégiennes, Macbeth et Banquo, deux valeureux guerriers, rencontrent trois sorcières sous l'orage. Leur prophétie est formelle : le premier deviendra roi, tandis que le second verra ses descendants le devenir. La suite est connue : meurtres, drames et trahisons composeront l'un des plus célèbres textes de Shakespeare.
    Avec Macbeth, roi d'Écosse, Guillaume Sorel et Thomas Day proposent une nouvelle lecture de cette oeuvre fondatrice. S'ils prennent appui sur la pièce d'origine, les auteurs y intègrent de nouveaux éléments issus de la légende écossaise à la source du personnage et mettent également en avant la très machiavélique Lady Macbeth, dont le rôle réel chez Shakespeare est finalement plus secondaire que ce que la postérité en a retenu. Préparez-vous pour une épopée aussi dramatique que violente, au fil de pages pleines de sang et de fureur, marquées du sceau de la mort inéluctable !
    Un album flamboyant et somptueux, dont l'essence se résume par les mots de Macbeth lui-même : « J'ai marché si avant dans le sang que si je cessais maintenant de m'y plonger, retourner en arrière serait aussi ardu que d'aller de l'avant. »

  • Après avoir fui le nazisme, Stefan Zweig et son épouse Lotte croient fouler au Brésil une terre d'accueil, loin du chaos qui embrase l'Europe.
    Mais la menace rôde jusqu'au fin fond de l'exil. Comment l'écrivain humaniste, rescapé du "monde d'hier", échapperait-il à ses démons ?

  • Le narrateur mène une vie tranquille dans sa maison au bord de la Seine, lorsque d'étranges phénomènes commencent à se produire. C'est la carafe d'eau sur sa table de nuit qui est bue, des objets qui disparaissent ou se brisent, une fleur cueillie par une main invisible... Peu à peu, le narrateur acquiert la certitude qu'un être surnaturel et immatériel vit chez lui, se nourrit de ses provisions. Pire encore, cet être, qu'il baptise le Horla, a tout pouvoir sur lui, un pouvoir grandissant...
    Du Horla ou de l'homme, l'un des deux doit périr.
    Le Horla comme les contes fantastiques écrits par Maupassant à la fin de sa vie, alors qu'il sombrait dans la folie, joue délicieusement avec nos nerfs en traitant de thèmes très actuels comme l'angoisse, la hantise du suicide, la peur de l'invisible.

  • Guillaume Sorel aborde un autre classique incontournable de la littérature fantastique, sous la forme de l'illustration du texte intégral. Il nous propose une interprétation d'Alice loin de la sage petite fille de Walt Disney, avec une trogne de chipie fidèle au texte de Lewis Caroll. 30 illustrations originales, où l'on retrouve toutes les scènes attendues : la chute dans le terrier, la montée des eaux, les conseils de la chenille, et bien sûr le lapin blanc en retard.

  • L'Ancien Testament dit que les deux frères Caïn et Abel eurent un jour la fâcheuse idée de faire des offrandes à leur dieu Yahvé. Celui-ci accepta celles d'Abel, l'éleveur nomade, et refusa celles de Caïn, le cultivateur sédentaire. La suite est connue : de dépit, Caïn, l'aîné, tua Abel, le cadet, et c'est ainsi que le premier homme né d'une femme devint le premier assassin de l'histoire de l'humanité. Ce que ne disent pas les textes sacrés, c'est que ce crime originel s'est perpétué à travers les âges jusqu'au temps de Babylone. L'heure de la vengeance de l'un et du sacrifice de l'autre est venue... Pour inaugurer cette collection, Guillaume Sorel et Serge Le Tendre réinterprètent l'Histoire et proposent une vision originale et inédite du mythe de Caïn et Abel.

  • Au fil des dessins de Guillaume Sorel, la ville de Prague se dévoile. À travers dix itinéraires écrits par la journaliste Christine Coste, parcourez avec un oeil neuf cette cité où mystère, poésie, histoires et Histoire s'entremêlent. Laissez-vous transporter entre passé et présent au gré des rencontres avec les figures emblématiques de la ville, tel Franz Kafka, Alfons Mucha ou David Cernÿ. Maisons cubistes, immeubles Art nouveau, passages secrets, jardins confidentiels, quartiers méconnus... c'est toute l'histoire de Prague et de ses mutations qui sert de trame aux promenades de ce guide de voyage d'un genre nouveau. Les magnifiques illustrations originales nous projettent dans l'imaginaire de l'auteur de bandes dessinées et nous livrent, tels des tableaux, les facettes intimes de la ville de Prague.

  • Lancée conjointement fin 2009 par Casterman et Lonely Planet, la collection de city guides Itinéraires valorise de façon attractive et innovante le savoir-faire de ces deux éditeurs de référence : redécouvrir autrement des métropoles majeures, magnifiées par le regard de grands auteurs de bande dessinée. Chaque destination est explorée et racontée par une équipe auteur / dessinateur choisie pour son expérience et sa proximité avec la ville traitée, au plus près du terrain. Septième titre de la collection, le city guide Prague Itinéraires propose une immersion fouillée au coeur de l'une des cités les plus fascinantes d'Europe centrale. Christine Coste multiplie chemins de traverse, trouvailles et conseils inédits, tandis que le pinceau expressionniste de Guillaume Sorel, en empathie avec l'âme praguoise, fait vibrer à merveille la fibre fantastique de cette ville à fleur de peau.

  • L'île des morts. Un tableau peint par Arnold Böcklin en 1880. Une vision de passage halluciné vers l'au-delà. Un simple délire d'artiste ! Mais peut-être pas seulement. Car autour de l'oeuvre semble se cristalliser mille meurtres et convoitises. Mille secrets interdits autour du retour programmé de Dieux oubliés. Happé malgré lui dans un plan dont il fait partie depuis plusieurs siècles avant sa naissance, un jeune peintre inconnu va se trouver au centre d'une symphonie de sang et de mystère dont il est sans le savoir le chef d'orchestre. Un dessin d'une beauté pétrifiante. Un scénario menaçant et vénéneux sur lequel plane l'ombre du grand Howard Philip Lovecraft.

  • Doëlan, en Bretagne. Elle s'appelle Ephémère. Trop tôt sa mère s'en est allée, et puis un autre jour c'est son père, pêcheur opiniâtre et taiseux face à la mer immense, veuf inconsolé, qui à son tour a choisi de décéder.

    Orpheline, donc. Et c'est cette vie-là qui se dévide sous le pinceau âpre et généreux de Guillaume Sorel, portée par les mots choisis de Laetitita Villemin. L'Américain de rencontre, qu'Ephémère devenue jeune fille séduit d'un regard, et qui lui fera un fils - mais qu'elle quittera bientôt, parce que la vie c'est face à la mer qu'elle exige d'être vécue. Quittée pourtant, Ephémère le sera à son tour, par ce fils qui à son tour la laissera amère.

    /> Sur fond de rudesse océane, une grande et sombre histoire de famille, en résonance avec toutes les autres et néanmoins profondément singulière. Attachante et forte parce que les histoires de famille, évidemment, sont aussi des histoires d'amour.

  • Algernon Woodcock a quitté les paysans qui le cachaient. On le retrouve en pleine lande, tandis qu'il raconte ses étranges aventures et le mystérieux mal qui frappe son oeil à une vieille femme. Cette ancienne accoucheuse a elle aussi été victime de la maladie de l'oeil Fé, et désire aider Woodcock de ses conseils. Quand elle s'apprête à vouloir lui enlever l'oeil, celui-ci s'enfuit pour tomber sur le valet des Penduick qui lui apprend que ses maîtres ont quitté la ville...

  • Fasciné par le célèbre tableau « L'Ile des morts » d'Arnold Böcklin, un jeune peintre s'aperçoit qu'il ne s'agit pas d'une oeuvre d'imagination mais bel et bien d'un paysage existant. Il entreprend à son tour le voyage vers l'île fascinante. Une bande dessinée au style gothique qui envoûte le lecteur tout en l'invitant à entrer dans le royaume des fantômes et des gorgones..."L'Ile des morts" est une des BD cultes des années 90, destinée à tous les passionnés de fantastique pur et dur, à tous les amoureux d'épouvante, et plus généralement, aux amateurs de sensations fortes. Une noirceur graphique unique dans le domaine de la bande dessinée.

  • Fasciné par le célèbre tableau « L'Ile des morts » d'Arnold Böcklin, un jeune peintre s'aperçoit qu'il ne s'agit pas d'une oeuvre d'imagination mais bel et bien d'un paysage existant. Il entreprend à son tour le voyage vers l'île fascinante. Une bande dessinée au style gothique qui envoûte le lecteur tout en l'invitant à entrer dans le royaume des fantômes et des gorgones..."L'Ile des morts" est une des BD cultes des années 90, destinée à tous les passionnés de fantastique pur et dur, à tous les amoureux d'épouvante, et plus généralement, aux amateurs de sensations fortes. Une noirceur graphique unique dans le domaine de la bande dessinée.

empty