Rudyard Kipling

  • Le Livre de la Jungle

    Rudyard Kipling

    « Quoique les mâchoires de Père Loup se fussent refermées complètement sur le dos de l'enfant, pas une dent n'égratigna la peau lorsqu'il le déposa au milieu de ses petits.
    - Qu'il est mignon ! Qu'il est nu !... Et qu'il est brave ! dit avec douceur Mère Louve.
    Le bébé se poussait, entre les petits, contre la chaleur du flanc tiède.
    - Ah ! Ah ! Il prend son repas avec les autres... Ainsi c'est un petit d'homme. A-t-il jamais existé une louve qui pût se vanter d'un petit d'homme parmi ses enfants ? »

  • Le texte bouleversant d'un père à son enfant, considéré comme l'un des poèmes les plus célèbres de la littérature, et suivi des lettres que Rudyard Kipling écrivit à son fils, John, pendant la guerre.

    Voici un des poèmes les plus célèbres de la littérature, que Rudyard Kipling dédia à son fils adolescent John, pour lui donner le goût de la liberté et lui transmettre le sens de l'honneur, la droiture, l'autonomie.
    Le poème est suivi des lettres que le père et le fils s'échangèrent quand John était sur le front en 1915.
    Une lecture d'une portée universelle, précieux témoignage de l'amour parental.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Il était une fois un rhinocéros qui n'avait pas de manières... Et, depuis, les rhinocéros ont la peau plissée ! Il était une fois un enfant d'éléphant trop curieux qui voulait savoir ce que mangeaient les crocodiles... Et, depuis, les éléphants ont une trompe ! Il était une fois un léopard qui n'arrivait plus à chasser... Et, depuis, les léopards ont des taches ! Savez-vous à quoi ressemblait le monde au commencement des temps oe

  • On dit souvent de son animal domestique qu'il ne lui manque que la parole. Avec «Paroles de chien», Kipling a enfin réparé cette injustice ! Publié initialement en 1930, ce récit est raconté à la première personne par Botte, un aberdeen terrier comme celui que possédait Kipling. Avec une pointe d'ironie innocente, Kipling nous permet de voir le monde à travers les yeux de notre plus fidèle compagnon.

  • « La Loi de la Jungle n'ordonne rien sans raison. » Recueilli par les loups alors qu'il n'a que quelques mois, Mowgli grandit dans la jungle sous le regard bienveillant de l'ours Baloo et de la panthère noire Bagheera. Mais l'infâme Shere Khan rôde et cherche par tous les moyens à mettre la patte sur lui...
    D'aventure en aventure, Mowgli devra faire face aux pièges tendus par ses ennemis. Trop sauvage pour les hommes, trop humain pour la meute, quelle est la place d'un petit d'homme dans une nature hostile ?
    Récit d'apprentissage au succès mondial, Le Livre de la Jungle nous entraîne au coeur d'un univers merveilleux, où règne le danger, mais aussi le courage et l'amitié.

    - Objet d'étude : Récits d'aventures - Dossier pédagogique adapté aux programmes - Prolongement : Les adaptations cinématographiques du Livre de la Jungle - Pi, ou l'odyssée d'un jeune héros.

  • «Dans la jungle», nouvelle parue initialement dans le recueil «Many Inventions», voit la première apparition du personnage le plus célèbre de Rudyard Kipling : Mowgli. Un Mowgli non pas enfant, mais adulte, qui a grandi dans la jungle. C'est à partir de cette nouvelle que Kipling entreprendra de raconter l'enfance de Mowgli, à travers le chef-d'oeuvre qui fera sa gloire. Mais «Dans la jungle» montre aussi la confrontation entre le réel le plus prosaïque qu'incarnent l'Office des forêts et Gisborne, et le monde à la fois naturel et surnaturel de la jungle et de Mowgli. Une fois encore, Kipling déploie tous ses talents de conteur dans le décor d'une Inde complexe et mystérieuse.

  • Kim

    Rudyard Kipling

    S'il fallait choisir un livre qui résume toute l'oeuvre de Kipling, son chef-d'oeuvre, ce serait celui-là. Le prix Nobel anglais, dont la stature littéraire a été immense, puis, après l'éclipse liée à la décolonisation, de nouveau importante, y a résumé une expérience, une double culture, un amour. L'expérience nourrie par son enfance en Inde, la double culture anglo-indienne, l'amour de l'enfance sont portés par l'art du récit : roman d'espionnage, roman de formation, roman picaresque. Les figures du grand chemin, l'éducation de Kim grâce à son mentor, le lama, la présence, à l'horizon, des officiers britanniques, qui confieront à Kim une mission avant de l'enrôler définitivement, animent ce livre, qui est bien un roman d'aventures, le seul que l'on puisse opposer à Conrad.
    L'enfance, la philosophie, l'Inde, le romanesque, dans un style sensible, pittoresque, plein d'humour et de poésie.

  • Il fouilla dans l'épaisseur des loques qui entouraient sa taille tordue, retira un sac de crin noir bordé de fil d'argent, et en secoua sur la table la tête desséchée et flétrie de daniel davrot ! le soleil matinal, car depuis longtemps les lampes avaient pâli, frappa la barbe rouge, les yeux aveugles dans les orbites creuses, de même que le lourd cercle d'or incrusté de turquoises brutes que carnehan plaça tendrement sur les tempes blêmies.
    - vous contemplez maintenant l'empereur en son appareil ordinaire, comme il vivait - le roi du kafiristan avec la couronne en tête.
    Pauvre vieux daniel qui fut monarque une fois !

  • On pouvait craindre, après les derniers écrits sur l'Inde (voir dans ce volume L'Histoire des Gadsby et Les Yeux de l'Asie), que Kipling n'avait plus rien d'original à dire. Puck, lutin de la colline et Retour de Puck montrent qu'il n'a rien perdu de l'art de surprendre et d'émerveiller... Le lutin Puck, par un soir d'été baignant la campagne anglaise, ressuscite toute l'épopée antique traversée par les Celtes, les légions romaines, les Saxons, les Normands. Une succession d'exploits, prodiges et miracles vus avec la fraîcheur des deux enfants que Puck fait voyager dans le temps. Une fraîcheur qu'on retrouve dans les souvenirs de collège de l'auteur, Stalky et Cie, et dans les deux recueils d'histoires de bêtes : Histoires comme ça et Ce chien, ton serviteur. Mais Kipling manie aussi magistralement la douleur, l'émotion dans La Lumière qui s'éteint et dans les textes (souvenirs, poèmes, reportages, discours) qui retracent sa longue histoire d'amour avec la France.
    Francis Lacassin.

    Ce volume contient : Puck, lutin de la colline - Retour de Puck - La Lumière qui s'éteint - Histoires comme ça - Ce chien, ton serviteur - Stalky et Cie - L'Histoire des Gadsby - Les Yeux de l'Asie - Histoires des mers violettes - Souvenirs. Un peu de moi-même pour mes amis connus et inconnus.

  • Savez-vous pourquoi le chameau a une bosse ? Pourquoi la fourrure du léopard est tachetée ? Et d'où vient le nom du tatou ? En écrivant les "Histoires comme ça" pour sa fille, Kipling fait revivre les temps immémoriaux où l'humanité n'en était qu'à ses débuts, où les animaux commençaient à peine à être domestiqués, où l'on se fiait aux signes et où l'on employait, parce qu'on les connaissait d'instinct, des formules magiques.
    Découvrez ces petits contes des origines magnifiquement illustrés par Kipling pour enchanter petits et grands.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Voici huit nouvelles qui constituent le second opus de cet hymne à la jungle, plein de poésie et d'aventures. Vous retrouverez notamment Mowgli, l'enfant-loup, qui a été rejeté par le clan des Hommes et retrouve le peuple de la jungle. Sa victoire sur le tigre Shere Khan, l'implacable ennemi de ses frères l'a fait reconnaître comme le chef incontesté du clan. Pourtant Mowgli a le coeur lourd, parmi ses amis les bêtes, la panthère Bagheera, le serpent Kaa, l'ours Baloo, car il se sent devenir un homme...

  • Kipling reste un conteur merveilleux, qui met en scène les mondes les plus divers : la société anglo-indienne de Simla, ses clubs fermés et ses intrigues ; l'armée anglaise et ses hommes de troupe à la prose truculente ; enfin le monde des indigènes. Il y a chez Kipling une soif de réalisme et l'attirance pour les phénomènes étranges et surnaturels ; et aussi un mélange étonnant de brutalité et de tendresse. Il se plaît à décrire les actes les plus violents et les histoires d'amour les plus touchantes. Il lève le voile sur «une grande partie de la véritable vie de l'Inde». Un univers d'action qui n'exclut pas la compassion pour les humbles et les déshérités.
    L'univers de Kipling est riche d'allusions historiques, géographiques. Sa langue est difficile, volontiers elliptique, argotique, émaillée de vocables indigènes. Une introduction à l'homme et à l'oeuvre, une chronologie, des notices à chacun des textes, un répertoire du vocabulaire et des noms de lieux, des cartes de l'Inde permettent d'appréhender cette oeuvre fascinante qui n'a que l'apparence de la simplicité.

  • Kipling reste un conteur merveilleux, qui met en scène les mondes les plus divers : la société anglo-indienne de Simla, ses clubs fermés et ses intrigues ; l'armée anglaise et ses hommes de troupe à la prose truculente ; enfin le monde des indigènes. Il y a chez Kipling une soif de réalisme et l'attirance pour les phénomènes étranges et surnaturels ; et aussi un mélange étonnant de brutalité et de tendresse. Il se plaît à décrire les actes les plus violents et les histoires d'amour les plus touchantes. Il lève le voile sur «une grande partie de la véritable vie de l'Inde». Un univers d'action qui n'exclut pas la compassion pour les humbles et les déshérités.
    L'univers de Kipling est riche d'allusions historiques, géographiques. Sa langue est difficile, volontiers elliptique, argotique, émaillée de vocables indigènes. Une introduction à l'homme et à l'oeuvre, une chronologie, des notices à chacun des textes, un répertoire du vocabulaire et des noms de lieux, des cartes de l'Inde permettent d'appréhender cette oeuvre fascinante qui n'a que l'apparence de la simplicité.

  • Anglais The Jungle Book

    Rudyard Kipling

    • Harrap's
    • 17 Février 2016

    Publié en 1894, "Le Livre de la jungle", est probablement l'ouvrage le plus célèbre de Kipling. Un loup et sa compagne découvrent Mowgli un jeune enfant errant tout nu dans la forêt. La Louve l'adopte comme un de ses petits, et refuse de le livrer au tigre mangeur d'hommes Shere Kahn. Furieux, le tigre vient exiger son dû au Conseil du Clan où, selon la loi, chaque petit du Peuple Libre doit être présenté devant les autres loups.
    Mais l'ours Baloo et la panthère Bagheera interviennent en sa faveur. Mowgli va grandir sous leur protection. Mais Shere Kahn rôde dans l'ombre...

  • Just So Stories

    Rudyard Kipling

    • Harrap's
    • 20 Septembre 2017

    Envie de lire en anglais les plus grands classiques de la littérature ? Avec Harrap's, c'est facile, grâce à : un texte adapté et revu par des enseignants, de belles illustrations pour suivre l'histoire, un lexique anglais-français en fin d'ouvrage pour aider à bien comprendre le texte. Pour aller plus loin : en suivant sur le livre, écoute la version audio et savoure toute la musicalité de l'anglais ; Ecoute et répète chaque mot du lexique pour perfectionner ton accent et mémoriser le vocabulaire.
    Et pour les enseignants, une fiche pédagogique photocopiable destinée aux élèves, avec de nombreuses activités ludiques liées à l'histoire.

  • How fear came : comment naquit la peur : la loi de la jungle impose la trêve de l'eau lorsque survient la sécheresse.
    Nul alors ne peut tuer quand tous souffrent ensemble. une nuit, hahti l'éléphant raconta au peuple de la jungle comment, à la suite du premier meurtre commis par le premier des tigres, naquirent la mort, la honte puis la peur, et la séparation des races qui en résulta.
    The undertakers : les croque-morts : le crocodile, le marabout et le chacal commentent les transformations que le progrès a apportées le long du fleuve jusqu'au village voisin, dont ils sont les fossoyeurs, et dont le crocodile sera la victime.
    Rikki-tikki-tavi : la mangouste livra, seule contre les serpents du jardin familial, une guerre totale : elle sortit vainqueur d'un combat contre tagait d'abord, puis contre nag, le grand cobra noir, et remporta le duel mortel contre sa veuve nagaina.

  • Twain, Aicard, Kipling, Tillier, Pergaud : une sélection de grands noms de la littérature et de leurs chefs-d'oeuvre indispensables. Des romans passionnants qui alternent aventure, émotion, humour et suspense : autant de bonnes raisons de lire et relire ces classiques en collection Poche !

  • Célèbre pour ses écrits de fiction, Rudyard Kipling, prix Nobel de littérature 1907, fut aussi le héros-narrateur d'un grand nombre de reportages et sûrement le plus excentrique écrivain-voyageur de son temps. Ce volume, composé de plusieurs recueils de reportages et de chroniques destinés aux deux publications indiennes auxquelles il collabora entre 1882 et 1889, révèle une part méconnue de son oeuvre à laquelle il se consacra dès sa jeunesse.
    Les Lettres de marque racontent un voyage au Rajputana en 1887. Kipling y déploie sa verve inimitable, celle que connaissent et apprécient les lecteurs des Simples contes des collines, avec, en supplément, une touche de réalisme souvent très cru. Les Lettres du Japon sont issues d'une exploration quasi ethnologique de l'envoyé spécial du Pioneer au pays du Soleil-Levant, lors du long périple qui le ramène en Angleterre à l'automne 1889. Kipling fera aussi étape en Amérique. Dans la série de chroniques baptisées Lettres aux Américains, il rivalise d'impertinence avec le Dickens des Notes américaines, composées un demi-siècle auparavant. Enfin, le recueil publié en France en 1922 sous le titre Lettres de voyage rassemble trois « dossiers » où se mêlent les impressions de l'écrivain relatives aux différents pays qu'il a traversés depuis son départ de l'Inde et au voyage aussi politique que touristique qu'il a effectué avec son épouse en 1913 sous le soleil d'Égypte.
    C'est un Kipling affranchi des idées reçues sur le colonialisme qui s'exprime dans ces textes, démentant ainsi la légende du « chantre de l'impérialisme britannique ». Si « l'Est et l'Ouest ne se rencontreront jamais », l'un et l'autre ont pourtant beaucoup à se dire.

  • Les Indes britanniques sont un monde où la pitié n'est pas de mise. On y croise de séduisants chasseurs de papillon, des Vénus improbables, de faux fakirs, de vrais escrocs, de jeunes militaires anglais naïfs, de vieux soldats bagarreurs, des fonctionnaires trop zélés, des érudits rongés par l'alcoolisme... Avec un goût très prononcé pour les plus fines caricatures et un sens de l'observation jamais pris en défaut, Kipling fait revivre, dans ces quarante nouvelles que Borges qualifiait de "laconiques chefs-d'oeuvre", tout le continent qui lui a offert ses plus heureuses années de jeunesse.
    Simples contes des collines est le premier recueil publié par leur auteur, futur Prix Nobel, à l'âge de vingt-deux ans.

  • Kipling reste un conteur merveilleux, qui met en scène les mondes les plus divers : la société anglo-indienne de Simla, ses clubs fermés et ses intrigues ; l'armée anglaise et ses hommes de troupe à la prose truculente ; enfin le monde des indigènes. Il y a chez Kipling une soif de réalisme et l'attirance pour les phénomènes étranges et surnaturels ; et aussi un mélange étonnant de brutalité et de tendresse. Il se plaît à décrire les actes les plus violents et les histoires d'amour les plus touchantes. Il lève le voile sur «une grande partie de la véritable vie de l'Inde». Un univers d'action qui n'exclut pas la compassion pour les humbles et les déshérités.
    L'univers de Kipling est riche d'allusions historiques, géographiques. Sa langue est difficile, volontiers elliptique, argotique, émaillée de vocables indigènes. Une introduction à l'homme et à l'oeuvre, une chronologie, des notices à chacun des textes, un répertoire du vocabulaire et des noms de lieux, des cartes de l'Inde permettent d'appréhender cette oeuvre fascinante qui n'a que l'apparence de la simplicité.

  • Pour avoir profané hanuman, le dieu-singe, avec la cendre de sa cigarette, un colon anglais est frappé par un étrange sortilège qui le transforme en une bête hurlante.
    Seul un lépreux semble savoir comment le guérir... bisesa, une jeune veuve indienne, donne à son amant anglais une preuve d'amour tout orientale.
    Jakin et lew, deux enfants de troupe aussi drôles qu'héroïques, sonnent la charge au milieu de la débâcle générale et assurent ainsi une victoire inespérée à leur régiment.
    Trois nouvelles qui mêlent amour, mort, guerre et exotisme par un conteur de grand talent.

  • Kipling reste un conteur merveilleux, qui met en scène les mondes les plus divers : la société anglo-indienne de Simla, ses clubs fermés et ses intrigues ; l'armée anglaise et ses hommes de troupe à la prose truculente ; enfin le monde des indigènes. Il y a chez Kipling une soif de réalisme et l'attirance pour les phénomènes étranges et surnaturels ; et aussi un mélange étonnant de brutalité et de tendresse. Il se plaît à décrire les actes les plus violents et les histoires d'amour les plus touchantes. Il lève le voile sur «une grande partie de la véritable vie de l'Inde». Un univers d'action qui n'exclut pas la compassion pour les humbles et les déshérités.
    L'univers de Kipling est riche d'allusions historiques, géographiques. Sa langue est difficile, volontiers elliptique, argotique, émaillée de vocables indigènes. Une introduction à l'homme et à l'oeuvre, une chronologie, des notices à chacun des textes, un répertoire du vocabulaire et des noms de lieux, des cartes de l'Inde permettent d'appréhender cette oeuvre fascinante qui n'a que l'apparence de la simplicité.

  • Deux nouvelles ayant pour décor l'Inde et l'Afghanistan, où Kipling - avec l'art qui lui valut le Prix Nobel de littérature - décrit les conflits qui annoncent les fissures de l'Empire britannique.
    The Strange Ride of Morrowbie Jukes / L'étrange chevauchée de Morrowbie Jukes : Un jeune ingénieur anglais pourra-t-il s'échapper du village secret où sont jetés et oubliés les morts vivants ? The Lost Legion / La légion perdue : Les soldats britanniques face aux revenants, aux superstitions et aux mollahs afghans.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Au pied de l'Himalava, la petite ville de Simla accueille les Anglais civils ou militaires qui fuient la chaleur de l'été indien. Parties de chasse et tournois de tir à l'arc, flirts et histoires d'amour, commérages et intrigues rythment les journées de cette petite société ou tout le monde se connaît et où rien n'échappe à personne... Une chronique de l'Inde victorienne pleine de finesse et d'humour par l'auteur du Livre de la jungle.

empty