Steinkis

  • Paraguay, hiver 1869. Pierre Duprat, photographe français, est venu
    photographier les jeunes amérindiennes nues de la tribu guaraní.
    Malgré lui, il va assister à l'une des batailles les plus sanglantes
    de l'histoire de l'Amérique latine, connue sous le nom de bataille
    d'Acosta Nù. Les hommes ayant été décimés par les précédents combats,
    le maréchal paraguayen Francisco Solano López monte un contingent
    d'enfants soldats guarani. 3000 enfants combattent contre 20000
    soldats brésiliens, argentins et uruguayens. Le massacre durera sept
    heures. Venu en Amérique du Sud pour faire des jeunes beautés
    amérindiennes, un symbole d'érotisme colonial, il connait ses limites
    face aux horreurs de la guerre. Il lui faut maintenant témoigner...
    Gabriel Ippoliti illustre avec virtuosité cette histoire forte.

empty