Alain Mousseigne

  • Au long d'une vie entièrement consacrée à la peinture, cet artiste (1925-1987) n'a jamais cherché autre chose qu'une expression hors des courants affirmant avec rigueur et opiniâtreté une identité toute personnelle. Cet ouvrage rassemble une sélection d'oeuvres de 1969 à 1986. Il est accompagné de textes d'Edmond Jabès, Alain Mousseigne et Michel Dieuzaide.

  • Diplômé de l'école d'architecture de Belgrade en 1960, Vladimir Vélickovic (né en 1935) se destine à la peinture et présente sa première exposition personnelle en 1963. Dès cette époque, il détermine les thèmes qui figureront de manière permanente dans son oeuvre. Il peint des hommes ou des animaux - le plus souvent des rats ou des chiens - dont les corps sont confrontés à des situations dramatiques et terrorisantes. En 1966, il décide de s'installer à Paris. À partir de 1972, il réalise des séries de peintures et de dessins inspirés des photographies d'Eadweard Muybridge (séries des Descentes, 1989-1991, et des Crochets, 1983-1991). Chef d'atelier à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris de 1983 à 2000, il a été élu à l'Académie des beaux-arts en décembre 2005, au fauteuil de Bernard Buffet.
    Conflits, déchirements, batailles, telles sont les thématiques qui habitent la peinture et les dessins de cet artiste qui a énormément puisé dans les conflits qui ont bouleversé son pays. Il est le peintre de notre course, de notre souffrance et de ce que Michel Onfray a appelé « les catastrophes métaphysiques » : une peinture âpre qui met en scène la fin sublime des corps et les naissances de la mort.

  • Si de Bernar Venet l'on sait qu'il a réuni au fil des années un formidable ensemble d'oeuvres d'artistes majeurs, l'on avait encore jamais eu l'opportunité d'une confrontation entre ses propres oeuvres et les pièces de ses contemporains, souvent amis, qui composent sa collection privée. Découvrir Bernar Venet à la fois artiste et collectionneur, c'est l'idée originale d'Alain Mousseigne, directeur des Abattoirs, qui invite le public à plonger dans «Le monde de Bernar Venet». Plusieurs oeuvres importantes, représentatives de la carrière de l'artiste, nous entraînent au coeur des mouvements artistiques de la seconde moitié du XXe siècle : Nouveau Réalisme, Arte Povera, Minimalisme ou encore Art conceptuel. Elles sont pour la première fois mises en regard de pièces magistrales d'une cinquantaine de personnalités artistiques que Bernar Venet a côtoyé tant à Nice, qu'à Paris ou à New York, tels Duchamp, Arman, César, Kounelis, Merz, Flavin, Kelly, Sol Lewitt, Morris, Noland, Judd, Serra, Stella, Tinguely, Weiner, West...
    Le propos illustre alors tant la cohérence des choix du collectionneur et la subtile complicité qui le lie à ses amis, que le terreau qui nourrit sa propre création : Venet in context.

empty