Perrin

  • Gloires et impostures de la médecine Nouv.

    Des savants grecs autopsiant pour la première fois des cadavres afin de mieux connaître l'anatomie humaine au docteur Laennec qui inventa le stéthoscope en regardant des enfants jouer avec un morceau de bois, en passant par les tentatives d'un certain Bérillon pour démontrer la supériorité physique du Français sur l'Allemand pendant la Grande Guerre, l'histoire de la médecine est jalonnée de recherches parfois curieuses mais appliquées qui ont donné lieu à des découvertes essentielles pour l'être humain. L'ouvrage mené par deux professeurs de médecine, érudits et passionnés d'histoire donne une approche singulière et passionnante de la médecine. Quels en sont les tournants fondateurs ? Comment a-t-on découvert les subtilités techniques et physiologiques du corps humain ? A travers ces portraits et récits, ils n'omettent pas de dépeindre la part d'ombre de l'avancée médicale et scientifique, comme ces découvertes ratées aux conséquences dramatiques, à l'instar des bébés aux corps déformés par la thalidomide ou l'affaire du sang contaminé. Chemin faisant, ces brillants savant - curieux et imaginatifs à l'instar d'Arnault Tzanck, ou excessifs et malsains, tels Edgar Bérillon - nous dévoilent leurs personnalités hors du commun qui forcent l'admiration, le scepticisme et parfois l'effroi.

empty