• 1949. Depuis la mort d'Alfred Stieglitz trois ans auparavant, Georgia
    s'est réfugiée dans son Ghost Ranch au Nouveau Mexique, avec ses
    copines Maria Chabot, Anita Pollitzer et la secrétaire Doris Bry,
    pour faire l'inventaire du patrimoine de photos et de dessins de
    Stieglitz. A travers ce travail complexe, Georgia retrace son propre
    chemin, dans la vie et dans l'art : de l'école des arts (Chicago
    1905) jusqu'à la consécration comme première artiste femme
    américaine (1943) et sa carrière des dernières années.

empty