J'ai Lu

  • Le cid

    Pierre Corneille

    Rodrigue et Chimène s'aiment et s'apprêtent à se marier. Mais lorsque le comte de Gomès, le père de Chimène, donne un soufflet à don Diègue, celui de Rodrigue, c'est au jeune homme que revient le devoir de laver, dans le sang, l'outrage fait à son vieux père. Rodrigue a « du coeur », mais il ne sait que faire : mourir sans offenser Chimène ? Se venger et la perdre ? Cruel dilemme.
    Le Cid est un poème amoureux. Corneille raconte l'histoire d'une jeunesse que ses aînés condamnent au renoncement et que les sentiments poussent à la révolte.

    Ajouter au panier
    En stock
  • L'illusion comique

    Pierre Corneille

    Fuyant l'excessive sévérité de son père Primadant, Clindor s'est fait le suivant d'un étrange capitaine gascon, Matamore. Primadant s'adresse au magicien Alcandre dans l'espoir de retrouver son fils.
    En voyant défiler ce qu'il croit être la vie de Clindor, Primadant est tour à tour effrayé, emporté, ému.
    Il ne sait pas encore qu'à l'enchantement de la vision se superpose l'illusion théâtrale...
    L'illusion comique est, au dire de l'auteur, «un étrange monstre» dont l'extravagance ne cesse d'étonner. En transgressant les lois de la doctrine classique, Corneille réhabilite le statut de l'acteur et nous offre au passage une admirable apologie du théâtre.

  • Fallait-il tuer Camille ? La question fut posée dès l´année 1640 qui vit une «querelle d´Horace », dernier acte de la «querelle du Cid ». Horace est-il un de ces « fanatiques » dont l´Histoire moderne nous a révélé différents visages ou le héraut d´une morale pour temps de guerre ? Il semble que l´on en débatte encore aujourd´hui. Mais ne peut-on espérer enfin échapper au conflit des interprétations ?

empty