Sciences appliquées et industrie

  • Quotidiennement sollicitée par tous les occupants de la maison, l'installation électrique réclame la plus grande attention, tout comme les nombreux appareils qui y sont connectés, souvent en permanence.

    Avec cette bible de l'électricité domestique, maîtriser cette complexité et garantir la sécurité sont à notre portée. On y trouvera non seulement les réponses à toutes nos questions mais aussi - à l'heure des économies d'énergie - quantité de conseils pratiques et de projets faciles à réaliser.

    Scrupuleusement tenus à jour, les textes et les schémas sont en tous points conformes à la norme électrique, jusque dans ses amendements les plus récents. On dispose ainsi d'un guide pratique si complet que les bricoleurs avertis pourront réaliser eux-mêmes leur installation électrique de A à Z.

    La collection des livres de Thierry Gallauziaux et David Fedullo est désormais considérée - par les bricoleurs autant que par les artisans - comme la référence.

    Dans leur domaine d'excellence, les auteurs ont rassemblé et méthodiquement classé dans ce grand livre tout en couleurs et très illustré tout ce qu'il faut savoir aujourd'hui sur l'électricité dans la maison. Schémas et photos à l'appui, on verra clairement comment s'y prendre quand on voudra intervenir par soi-même et on comprendra bien comment procèdent les professionnels.

  • Un autoconstructeur sachant déjà faire beaucoup de choses, les auteurs ont pour objectif de l'aider à réussir son projet. Dans cette perspective, ils rappellent quels sont les savoir-faire importants, éclairent certains choix fondamentaux et insistent sur des détails qui conditionnent le succès d'une opération d'autoconstruction tout en veillant à bien respecter les approches de chacun.
    "Le projet d'un autoconstructeur est souvent l'oeuvre d'une vie. Autoconstructeurs multirécidivistes, nous avons construit et vu construire.
    Nous avons appris des tours de main et appliqué les astuces glanées au fil du temps. Nous avons aussi vu des erreurs et nous voulons vous les épargner.
    Comme vous, nous sommes curieux et désireux de mieux faire. Notre intention est de vous transmettre ici les conseils, les modes d'emploi et les bonnes pratiques nécessaires à la réussite de votre projet.
    Ayant rencontré de nombreux autoconstructeurs, nous connaissons l'enthousiasme qui accompagne votre décision de réaliser cette aventure qui aboutira à la fierté du travail bien fait, à la reconnaissance parfois ébahie de vos voisins et à la joie tranquille de vivre dans ce nid que vous aurez pensé, conçu et édifié de vos mains.
    Outre les informations pratiques indispensables touchant aux plans ou au permis, nous vous aiderons à concevoir thermiquement votre maison, à la placer idéalement sur un terrain ou encore à bien choisir les matériaux. Nous détaillons les points clés, expliquons comment construire des fondations ou un complexe isolant, poser une charpente ou une cloison, installer un tableau électrique ou une ventilation, calculer une casquette ou placer une clarinette de plomberie, etc.
    L'ouvrage contient aussi des documents de base qui vous permettront de planifier votre projet et de le chiffrer, ils vous aideront aussi à trouver les solutions les plus économiques ou les plus efficaces."

  • Parmi les dizaines d'essences de bois de toutes provenances disponibles sur le marché, l'utilisateur est souvent confronté à des choix difficiles lorsqu'il s'agit d'identifier ou d'acheter un bois. En effet, si une essence peut séduire par son aspect, il convient de savoir si ses caractéristiques physiques mécaniques et technologiques la rendent apte à l'emploi auquel on la destine.

    La richesse des informations rassemblées dans ce guide et leur présentation facile d'accès en font un outil de documentation et de travail universel qu'apprécieront, chacun dans son registre, le professionnel du bois et de l'ameublement, l'artisan, l'enseignant, l'étudiant et le bricoleur.

    Souhaitant répondre aux nombreuses questions que les uns et les autres peuvent se poser, l'auteur - à qui l'on doit par ailleurs de nombreux manuels de construction mais aussi de menuiserie - a voulu réunir également les connaissances de base requises par les différentes opérations de transformation du bois (séchage, usinage, préservation, collage, finition, comportement au feu). Dimensions et classement d'aspect des sciages complètent l'ensemble.

    Publics.
    Professionnels et futurs professionnels de la filière bois, de l'artisan à l'ingénieur, du menuisier à l'architecte, du négociant au designer.
    Comme tout guide d'identification, il convient aussi aux étudiants et enseignants ainsi qu'aux formateurs et aux stagiaires de la formation continue.

  • Dans cette version remaniée dont le contenu a été étendu à de nouvelles techniques de construction, ce manuel déjà classique contient tout ce qu'il faut savoir et savoir faire pour maîtriser le dessin technique appliqué au bâtiment. Il est illustré de plus de 800 dessins détaillant les principes constructifs. Après avoir exposé les notions de base du dessin technique (conventions, échelles, projections, etc.) et de la géométrie descriptive (grandeurs, plan, cône, cylindre), l'auteur explique, exemples à l'appui, comment concevoir et réaliser des plans d'architecte (vues en plan, coupes verticales, façades, perspectives) et produire enfin les plans d'exécution (terrassement, béton armé, charpente, électricité et plomberie). Les nombreux exemples et cas d'étude sont empruntés à des ouvrages réels du génie civil appartenant à des domaines variés : gros oeuvre, charpente, menuiserie et second oeuvre. Un cas d'étude est, en particulier, réservé aux modalités techniques et administratives du permis de construire d'une maison individuelle ; rappels théoriques, tableaux et autres données calculatoires figurent en annexe, de même qu'une très commode table des matières visuelle. Outre une sitographie orientant vers des sources spécialisées, le manuel est pourvu d'un index de plus de 400 entrées permettant de trouver instantanément l'information recherchée. Publics FORMATION INITIALE : apprentissage de l'essentiel de la disciplineBac pro, BTS, IUT, écoles d'ingénieurs de la construction, écoles d'architecture FORMATION CONTINUE : acquisition des compléments indispensables requis par les travauxProfessionnels du bâtiment, notamment dans les bureaux d'étude.

  • La révolution BIM à peine passée, le monde du bâtiment est confronté à un nouveau bouleversement : il est sommé de contribuer à la sauvegarde du climat, en concevant des bâtiments "zéro carbone". Cette nouvelle révolution exige une étroite collaboration au sein de l'équipe de maîtrise d'oeuvre entre architectes et ingénieurs, collaboration qui repose en grande partie sur le vocabulaire que les uns et les autres emploient.

    Pour permettre aux acteurs du bâtiment de coopérer avec efficacité, l'auteur s'est appuyé sur son expérience professionnelle - notamment en chantier - pour réunir ici l'essentiel de ce qu'il faut savoir.

    Quel est le niveau d'exigence de la RE 2020 en matière de bioclimatisme ?
    Quels points de vigilance garantiront l'assurabilité des projets bois ?
    Qu'est-ce que la "controverse des laitiers" ?
    Quels sont les indicateurs phares de la RE 2020 ?
    Qu'a changé le Code de la commande publique ?
    Comment garantir l'assurabilité des innovations constructives ?
    Qu'impose le nouvel article CH 35 ?
    Sous quelles conditions utiliser des granulats recyclés ?
    Quelles sont les conséquences juridiques de la déclaration d'achèvement des travaux ?
    Qu'est-ce que les géomètres entendent par "Lambert 93 conique conforme" ?
    Quels types de travaux VRD sont soumis à l'obligation d'assurance des constructeurs ?
    Comment gérer les abandons de chantier ?
    Qu'est-ce que le "régime de neutre en schéma TN" ?
    Quels sont les avantages des ACV dynamiques?
    Comment s'articulent mission de synthèse et BIM management ?
    Quels projets doivent faire l'objet de calculs parasismiques ?
    ... voici quelques-unes seulement des nombreuses questions auxquelles ce livre répond.

    Quel maître d'oeuvre n'a pas subi les avis défavorables d'un bureau de contrôle sans savoir sur quels articles règlementaires ils reposent ? Aussi, pour donner à ses lecteurs les clés de la compétence et leur permettre de se repérer dans le maquis de la réglementation, l'auteur cite toujours le texte source officiel qui se trouve à l'origine d'une prescription réglementaire.

    Publics Architectes, ingénieurs et économistes du bâtiment en formation initiale ;
    Architectes spécialisés dans l'habitat visant des projets complexes d'ERP ou d'ERT ;
    Ingénieurs et techniciens spécialisés (électriciens, thermiciens, ingénieurs Structure, économistes, OPC, etc.) en formation continue ;
    Maîtres d'oeuvre travaillant dans la rénovation de l'existant ;

  • Pratique du dessin technique du bâtiment Nouv.

    En partant des fondamentaux du dessin technique pour conduire son lecteur jusqu'aux toutes dernières innovations touchant aux principes constructifs du bâtiment, ce recueil d'exercices, tous corrigés en détail, offre aux élèves de l'enseignement technique, aux étudiants des filières universitaires de la construction et aux professionnels en formation un ensemble de cas d'étude qui leur permettra d'apprendre en faisant et de se perfectionner.

    Chacune des 55 activités est présentée sur une double page où l'on trouvera, à droite l'énoncé, une description et une procédure d'aide à la réalisation et, à gauche, un fond de plan constituant une ébauche de la résolution.

    Tous les exercices sont accompagnés de leur solution complète, le corrigé étant même, parfois, volontairement réalisé en dessin à main levée.

    Enfin, pour permettre de retravailler les sujets autant de fois qu'on le souhaite, les fonds de plan sont librement téléchargeables (www.editions-eyrolles.com).

    Bien qu'elles soient conçues et présentées pour être traitées indépendamment les unes des autres, les 55 activités proposées ont été regroupées en 8 catégories :

    Report à l'échelle ;
    Projections orthogonales ;
    Intersections de plans et vraies grandeurs ;
    Intersections de cylindres et développements ;
    Coupes et sections ;
    Lecture de plan ;
    Réalisation de plans ;
    Projets ;
    La technique associée à chaque description fait de ce recueil d'exercices résolus - idéal pour l'auto-apprentissage - un manuel de technologie illustré.

    Les dessins à main levée ont été réalisés pour cet ouvrage par Salvador Gil, collaborateur d'architecte et conducteur de travaux.

    Publics ;
    Élèves des lycées techniques (Bac Pro, BTS) ;
    Étudiants des établissements d'enseignement supérieur (IUT, LR écoles d'ingénieurs, ENSA) ;
    Professionnels en formation continue ;
    Le présent recueil d'exercices est complété par un autre volume composé de 35 activités portant sur les plans d'exécution : gros-oeuvre (coffrage, armatures), charpente bois et métal, électricité, plomberie, CVC (chauffage/ventilation/climatisation).

  • Les constructions ici réunies montrent toute la diversité des types d'habitats ronds.

    En toile et bois Vous ferez connaissance avec un système de yourte certes écologique mais aussi durable, confortable été comme hiver, résolvant une large part des inconvénients de la yourte "mongole" sous nos climats humides.

    En bois Vous découvrirez les dômes, aux murs bien verticaux recouverts d'une demi-sphère, et les zomes, édifices dont la forme apparemment complexe repose sur une géométrie simple.

    En terre Vous serez surpris par la plus simple des bulles bâties, la ker-terre : sur une armature végétale, un petit dôme en terre séchée, architecture organique où la mathématique des formes rondes et les découpes planifiées font place à une construction instinctive.
    />
    Après une introduction sur l'histoire, les matériaux et les mises en oeuvre, le contexte législatif de la construction dite "éphémère", ces quatre habitats alternatifs sont présentés sous la forme de pas à pas détaillés, de manière que vous soyez techniquement conduit pour les reproduire. Les dimensions des modèles proposés (20 à 30 m2) permettent de "se faire la main" sur une petite construction annexe telle que bureau, atelier, espace de jeux, chambre d'amis..., avant d'envisager plus grand. Nombre de renseignements pratiques vous aideront à bien démarrer et suivre votre chantier.

  • Transferts thermiques : méthodes analytiques, 49 problèmes d'application résolus Nouv.

    Destiné aux futurs professionnels de l'industrie et de la construction, ce manuel illustre l'ensemble des connaissances théoriques par des cas d'étude issus de l'enseignement délivré à l'INSA de Strasbourg.

    "Avec rigueur et pédagogie, Alain Triboix et Jean-Baptiste Bouvenot montrent ici une voie complémentaire et originale pour résoudre les problèmes de transferts thermiques que les ingénieurs rencontrent fréquemment dans de nombreux domaines.

    La démarche qu'ils nous proposent permet de maîtriser hypothèses et modèles en les adaptant à la précision recherchée ; pour en faciliter l'apprentissage, elle est illustrée par de très nombreux exemples - pour la plupart issus de projets réels - dans lesquels les modèles analytiques ont été mis en place." (Extrait de la préface) Bernard Flament, maître de conférences à l'INSA de Strasbourg ;

    Publics :

    Étudiants et enseignants des écoles d'ingénieurs et des premiers cycles universitaires scientifiques ;
    Formateurs et stagiaires de la formation continue ;
    Techniciens et ingénieurs des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) ;

  • Ce guide de conception et de réalisation de systèmes constructifs en BFUP repose essentiellement sur l'analyse de projets réalisés par l'auteur en partenariat avec des architectes, des entreprises et des industries. En vue de diffuser le savoir-faire associé à ce nouveau matériau, il contient notamment les éléments d'une méthode permettant d'associer à la forme produite son analyse et sa mise en oeuvre.

    "Les BFUP constituent l'une des inventions majeures de la fin du XXe siècle dans le domaine de la construction. Depuis près de vingt-cinq ans ils ont permis la réalisation d'ouvrages restés longtemps impensables ou irréalisables.

    Trois "ingrédients" indispensables caractérisent la recette de ce succès :

    L'amélioration de la résistance et de la compacité des matériaux cimentaires la réduction des défauts induits par les granulats naturels l'incorporation de fibres conférant au matériau une capacité résistante post-fissuration et, donc, un comportement pseudo-ductile.
    En matière de propriétés constructives, le résultat se traduit principalement par un saut de gamme décisif dans la résistance en compression et les propriétés de durabilité, et par la possibilité de se dispenser le plus souvent du ferraillage secondaire traditionnel, donnant au concepteur la liberté de nouvelles formes : résilles, plaques minces nervurées ou encore coques minces uniquement précontraintes.

    La communauté française a été pionnière dans la compréhension du potentiel des BFUP, dans la mise au point de solutions industrielles variées comme dans l'élaboration d'un référentiel s'appuyant sur plusieurs programmes de R&D collaboratifs. Des applications décisives ont accompagné son élaboration : poutres précontraintes de l'aéroréfrigérant de Cattenom, ponts routiers de Bourg-lès-Valence, auvent de la barrière de péage de Millau, résilles, poteaux et passerelles du MuCEM, rénovation du stade Jean Bouin, Anneau de la Mémoire à Notre-Dame-de-Lorette, etc.

    En dehors d'applications "techniques" remarquables, les BFUP sont très souvent prescrits pour les bâtiments et grands équipements publics dans le cadre d'une volonté esthétique et architecturale (couvertures, auvents, éléments de façade). Leur usage en réparation ou rénovation est également reconnu (pont sur l'Huisne au Mans, viaducs de Chillon, pont de Thouaré-sur-Loire). C'est dans ce contexte que l'ouvrage de Jean-Marc Weill prend tout son sens.

    Ouvrage pédagogique pour l'ingénieur-concepteur, il aide à lire les normes traitant des BFUP dans une perspective qui dépasse leur strict domaine d'application. Destiné prioritairement à des architectes et des ingénieurs d'études, il intègre les principales caractéristiques du matériau en matière de composition, de comportement à l'état frais et de mise en oeuvre. Nourri de la riche expérience de son auteur en matière de réalisations en BFUP, il met l'accent sur la révolution conceptuelle à laquelle l'ingénieur et l'architecte sont appelés, qui conditionne l'usage réussi des BFUP." François Toutlemonde (extraits de la préface).

  • Assemblages en bois

    Terrie Noll

    • Eyrolles
    • 4 Novembre 2016

    Les assemblages à la portée de tous.
    Débutant ou menuisier confirmé, vous trouverez dans cet ouvrage de référence toutes les techniques de réalisation d'assemblages en bois. Abondamment illustré, il vous présente les informations sur la technologie du bois, la conception et la réalisation des assemblages.

    Plus de 50 assemblages présentés.
    Des fiches complètes décrivent chaque assemblage en détail. Vous y découvrirez ses points forts, le type de réalisation pour lequel il est le plus adapté et des procédures pas à pas pour le façonnage.

    La sécurité mise en avant.
    De nombreuses notes et des encadrés mettent l'accent sur la manière d'utiliser les outils en toute sécurité.

  • Le manuel de Claude Prêcheur contient tout ce qui est nécessaire à l'exercice du métier de maçon.
    Gestes, outils, méthodes, matériaux, réglementation : tout ce qu'un professionnel doit savoir y est exposé en termes précis. Chaque description est illustrée par des photos et des schémas en couleurs.
    Livre d'étude pour les futurs professionnels qui préparent leurs examens, aide-mémoire pour les artisans qui cherchent une référence, support pratique d'enseignement pour les formateurs, c'est l'oeuvre d'un maçon soucieux de partager son expérience et de transmettre ses connaissances.
    Que l'on ait décidé de devenir maçon, que l'on veuille réaliser seul ses travaux de gros oeuvre ou que l'on souhaite simplement suivre la construction de sa maison, on trouvera ici les connaissances technologiques nécessaires et les conseils pratiques pour réussir.
    Ce manuel aidera aussi les futurs professionnels à évoluer dans leur carrière vers les postes d'encadrement, les autoconstructeurs à réaliser - dans les règles de l'art - des travaux complexes et, aux particuliers qui font construire, il offrira des garanties. On appréciera par exemple les astuces du maçon-coffreur, mais on saura aussi comment interpréter des plans d'architecte ou les documents du bureau d'étude.
    Des exercices corrigés permettront par ailleurs à ceux qui préparent un examen de vérifier la bonne assimilation des connaissances.
    Publics.
    Élèves et apprentis des filières de l'enseignement technique et professionnel (CAP, BEP, BP, Bac Pro,BTS Bâtiment).
    Enseignants et formateurs.
    Artisans et cadres de la construction.
    Particuliers motivés.

  • Résultant d'une enquête de terrain périodiquement renouvelée, ce guide sans équivalent contient la réponse aux besoins quotidiens d'un chantier, quelles qu'en soient la taille et la destination.

    Indispensable à tous ceux qui dirigent des travaux, il offre notamment aux professionnels comme aux futurs professionnels en fin de formation :
    La synthèse de l'ensemble des connaissances administratives nécessaires à la préparation du chantier.
    Une aide à la prise de décision, grâce à une présentation claire et aérée des textes et des documents.
    Une base de référence rapide à consulter grâce au glossaire et à l'index.
    Un répertoire des adresses professionnelles complet et à jour.
    Les principaux documents types, administratifs, réglementaires et contractuels.
    Publics.
    Professionnels et futurs professionnels de la construction.
    /> Élèves de l'enseignement technique, filières du bâtiment (Bac Pro, BTS).
    Étudiants des filières universitaires du génie civil.
    Et de la construction (DUT, licences Pro).
    Étudiants des 2e et 3e cycles des écoles de génie civil et de construction.
    Élèves des écoles d'ingénieurs de la construction Enseignants et stagiaires de la formation continue.
    Les modèles de documents imprimés dans l'ouvrage sont par ailleurs librement téléchargeables à l'adresse du livre sur le site de l'éditeur www.editions-eyrolles.com.

  • Pièces écrites accompagnant et complétant les plans de projets de construction, les descriptifs et Cahiers des clauses techniques particulières (CCTP) évoluent avec l'avancement des dossiers.

    Ce manuel contient des méthodes de travail et des conseils pour élaborer des textes de description qui correspondent précisément aux projets.

    On y trouvera des outils simples et efficaces pour comprendre le context* selon les différentes phases du projet, analyser un projet, organiser une description et, enfin, rédiger des textes cohérents et complets. Ses utilisateurs apprécieront notamment la clarté de la méthode proposée pour rédiger un article de CCTP, avec une liste des points à étudier.

    Parmi les compléments dont cette troisième édition mise à jour est enrichie figurent notamment les outils d'analyse du lot gros-oeuvre et une présentation du CCTP dans son contexte.

    Publics ;
    Élèves, étudiants, enseignants des filières du BTP, professionnels débutants ou en formation Bac pro Techniciens du bâtiment ;
    Bac STI2D Architecture et Construction ;
    BTS EEC, Bâtiment, TP, Aménagements et finitions, Enveloppe du bâtiment ;
    IUT de génie civil ;
    Licences professionnelles du BTP ;
    Écoles d'ingénieurs de la filière construction ;
    Écoles d'architecture ;
    Formations pour adultes ;
    Tous professionnels souhaitant améliorer leurs méthodes de travail ;

  • Rétention des eaux pluviales, biodiversité, isolation thermique... En contribuant - à l'échelle d'un immeuble - au vaste mouvement de végétalisation des villes, un potager sur le toit est aussi une source de production alimentaire tout en offrant de la sociabilité, à la manière des jardins partagés.

    Á l'initiative d'habitants qui souhaitent le retour de la nature en ville, d'exploitants et de start-ups qui veulent innover, d'associations ancrées dans leurs territoires, de collectivités voulant encourager les circuits-courts, d'aménageurs et de promoteurs soucieux d'introduire de nouveaux usages dans leurs bâtiments, les projets d'agriculture urbaine sur les toits se multiplient.

    Oeuvre de deux jeunes ingénieures issues d'AgroParisTech (Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement), ce guide pratique, quoique technique, correspond bien à l'esprit dont sont animés les défenseurs d'une approche écologique de la vie quotidienne. Illustré de très nombreuses photos et d'infographies explicites, il contient aussi des exemples de réalisation dans plusieurs villes de France, documentés avec précision.

    L'agriculture urbaine s'installe en toiture - Les éléments de mise en place pratique - Méthodologie de projet et fiches de synthèse Publics :
    Collectivités, aménageurs, constructeurs, promoteurs, gestionnaires d'actifs immobiliers.
    Copropriétaires et habitants.

  • Ayant exposé les procédés de construction de la maison à ossature bois dans deux grands manuels de référence, Yves Benoit a entrepris de détailler une à une les principales étapes de la réalisation. Amorcée avec la dalle bois, cette nouvelle série nous conduira jusqu'à la terrasse en passant par les murs et les planchers et, ici, par la charpente. Les nombreuses techniques de structures bois appliquées à toutes sortes de matériaux permettent d'obtenir une grande variété de charpentes qui, toutes, sont bien adaptées aux maisons à ossature bois.
    La plus classique est la charpente traditionnelle. Généralement réalisée en bois massif, elle exige toutefois l'aménagement de renforts dans les murs. D'autres matériaux peuvent être employés comme le bois massif reconstitué, le bois lamellé-collé et les poutres en I. Faite de bois massif, la charpente industrielle est l'autre type souvent choisi pour des raisons économiques, surtout lorsque les combles ne sont pas aménagés.
    Cette structure est simple à mettre en oeuvre ; les chevrons arbalétriers donnent de grands volumes dont le rampant (dessous de la charpente), visible, ajoute un cachet à l'ensemble. Les toitures terrasses - caractéristiques de l'architecture contemporaine - apportent notamment, lorsqu'elles sont accessibles, une appréciable zone de vie supplémentaire. Moins courantes mais particulièrement adaptées aux formes complexes et courbes, les structures en bois lamellé-collé offrent des possibilités architecturales infinies.
    En procurant à ses utilisateurs une connaissance approfondie des matériaux, des organes d'assemblages et des tables de pré-dimensionnement, ce manuel leur permettra de mettre en oeuvre toutes ces structures dans les meilleures conditions.

  • Le manuel de Claude Prêcheur contient tout ce qui est nécessaire à l'exercice du métier de maçon.
    Gestes, outils, méthodes, matériaux, réglementation : tout ce qu'un professionnel doit savoir y est exposé en termes précis. Chaque description est illustrée par des photos et des schémas en couleurs.
    Livre d'étude pour les futurs professionnels qui préparent leurs examens, aide-mémoire pour les artisans qui cherchent une référence, support pratique d'enseignement pour les formateurs, c'est l'oeuvre d'un maçon soucieux de partager son expérience et de transmettre ses connaissances.
    Que l'on ait décidé de devenir maçon, que l'on veuille réaliser seul ses travaux de gros oeuvre ou que l'on souhaite simplement suivre la construction de sa maison, on trouvera ici les connaissances technologiques nécessaires et les conseils pratiques pour réussir.
    Ce manuel aidera aussi les futurs professionnels à évoluer dans leur carrière vers les postes d'encadrement, les autoconstructeurs à réaliser - dans les règles de l'art - des travaux complexes et, aux particuliers qui font construire, il offrira des garanties. On appréciera par exemple les astuces du maçon-coffreur, mais on saura aussi comment interpréter des plans d'architecte ou les documents du bureau d'étude.
    Des exercices corrigés permettront par ailleurs à ceux qui préparent un examen de vérifier la bonne assimilation des connaissances.
    Publics.
    Élèves et apprentis des filières de l'enseignement technique et professionnel (CAP, BEP, BP, Bac Pro, BTS Bâtiment).
    Enseignants et formateurs.
    Artisans et cadres de la construction.
    Particuliers motivés.

  • CPenser le BIM à travers ses différents registres (création, techniques et sciences) est aujourd'hui la clé pour réussir son déploiement. En effet, qu'il s'agisse des bâtiments ou des infrastructures, en projet ou construits, les pratiques du BIM font apparaître des enjeux opérationnels et culturels. Pour toutes les disciplines participant à l'évolution de l'environnement construit, l'enjeu est donc crucial.

    En respectant la diversité des recherches conduites autour du BIM, les auteurs proposent ici de penser le BIM comme lieu de débat et d'émergence de nouvelles configurations au sein de l'ingénierie et de l'architecture, de la recherche et de l'enseignement. Adressé aux communautés scientifiques et professionnelles, on trouvera ici un choix représentatif de travaux de recherches - à la fois accessibles et rigoureux - pleinement engagé en faveur du développement de cet objet d'étude multidisciplinaire qu'est aujourd'hui le BIM et de son enjeu sur l'évolution des pratiques.

    Ont contribué à l'ouvrage :

    Pierre Bourreau (Nobatek/INEF4) ;
    Jakob Beetz (RWTH Aachen) ;
    Mohamed Bouattour (MMRCA, ENAU, Tunis) ;
    Nicolas Bus (CSTB) ;
    Nathalie Charbel (Nobatek/INEF4) ;
    Samuel Degrande (CRISTA UMR 9189, Univ. Lille) ;
    Vincent Gouezou (MAP ARIA. Univ. Lyon, ANMA) ;
    Paula Gordo Gregorio (LET, ENSA Paris/La Villette);
    Elio Hbeich (CSTB) ;
    Gilles Halin (CRAI, ENSA Nancy);
    Samir Lamouri (LAMIH, ENSAM Paris-Tech) ;
    Mohammed Larabi (Treegram, Paris) ;
    Thomas Maigne (Treegram, Paris) ;
    Pieter Pauwels (Eindhoven University of Technology) ;
    Robert Pellerin (Math, et Génie Indus., Polytechnique Montréal) ;
    Ana Roxin (LIB EA7534, Univ. Bourgogne Franche-Comté);
    Léa Sattler (LAMIH, ENSAM Paris-Tech) ;
    Aida Siala (MMRCA, ENAU, Tunis) ;
    Madhumitha Senthilvel (RWTH Aachen) ;
    Jeroen Werbrouck (Ghent University) ;

  • Le succès rencontré par Construire en pierre sèche - le premier livre dans lequel Louis Cagin présentait, à la manière d'un manuel pédagogique, la technique et les méthodes du murailleur - révèle le regain d'intérêt que suscite le patrimoine de la pierre sèche.
    Professionnels, membres d'associations, agents au sein des institutions : nombreux sont ceux qui, aujourd'hui, promeuvent et développent cette technique ancestrale de construction qui répond pertinemment aux enjeux environnementaux et économiques de notre époque.
    Dans ce contexte, Louis Cagin a réuni des spécialistes issus de différentes disciplines pour proposer un livre de référence. Archéologie, ethnographie, géographie et sciences physiques ont été notamment convoquées en même temps qu'il a été fait appel à des paysagistes et à des praticiens - tous les membres de cette équipe partageant une même passion pour la pierre sèche.
    Le geste du murailleur est le principal personnage de ce livre ; il s'exprime sur le terrain, à travers un savoir-faire. Il s'agit d'une technique dont la difficulté réside dans son obligatoire adaptation au matériau qui, par nature, diffère selon les territoires.
    Complémentaires autant qu'indépendants, les six chapitres dont ce livre est composé offrent ainsi autant d'entrées possibles par lesquelles les auteurs se sont appliqués à nous transmettre leurs connaissances en s'appuyant autant sur leur expérience professionnelle que sur leur sensibilité.
    Martin Muriot, Fédération française des professionnels de la pierre sèche.

  • Le bâtiment étant un domaine aujourd'hui réputé énergivore d'une part et, de l'autre, son poids économique étant considérable, agir en faveur des économies d'énergie dans le bâtiment entraînera des conséquences doublement bénéfiques dont la maison à ossature bois est une illustration.

    On sait par exemple que diminuer l'énergie grise d'une construction limitera son impact sur l'environnement. On sait par ailleurs que le bois a de nombreux atouts puisqu'il stocke le dioxyde de carbone (C02), qu'il est renouvelable et qu'il ne consomme que peu d'énergie pour être transformé en matériau de construction.

    Reste à diminuer l'énergie nécessaire à l'exploitation de la maison. La réglementation thermique 2012 vise notamment à réduire l'énergie que réclament le chauffage, l'eau chaude sanitaire et l'éclairage tandis que de nombreux labels - exigeant certes des niveaux d'isolation plus importants ou une ventilation mécanique plus efficace - prennent en compte d'autres éléments: source d'énergie, électroménager, matériaux biosourcés, potentiel d'écomobilité, etc.

    Quant au coût de la construction, il sera nécessairement optimisé grâce au choix du procédé de fabrication. On constatera dès lors que, si l'usage de la construction consomme peu d'énergie, les charges d'exploitation s'en trouvent, mécaniquement, réduites. Enfin, pour que le développement soit véritablement durable, il ne faudra pas oublier la dimension sociale : on apprendra ainsi en quoi les trois engagements du label EcoQuartier apportent une dimension sociale à l'adoption de ces règles.

  • "Une toiture végétalisée et biodiverse bien gérée apporte une diversité appréciée par l'avifaune et les insectes, le tout sans présenter de risque pour l'étanchéité." Allain Bougrain-Dubourg - Président de la Ligue de protection des oiseaux.
    "Alors que les espaces urbains se densifient et que les zones commerciales s'étendent, la nécessité de protéger et de reconquérir la biodiversité doit aussi concerner la ville." Laurence Abeille - Députée écologiste, 6e circonscription du Val-de-Marne.
    "Cet ouvrage donne les clés pour concevoir et mettre en oeuvre une gestion efficace des eaux de pluie en ville." Patricia Blanc - Directrice de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie.
    Quand la biodiversité, le biosolaire et la permaculture sont à l'ordre du jour, on est d'autant plus sensible à la végétalisation des toitures : faune et flore sauvages acclimatées à l'environnement urbain peuvent y prospérer.
    Spécialistes avérés de ce domaine qui appartient désormais à l'urbanisme et à la construction, Philippe Peiger et Nathalie Baumann montrent comment aménager les toitures avec une couverture végétale permanente ; biodiverse, elle équivaut à celle d'un jardin, voire d'une prairie. On verra par ailleurs comment, dans le domaine biosolaire, on augmente la production d'électricité photovoltaïque en superposant les systèmes.
    En prenant en compte les précautions édictées dans ce guide, on contribue à augmenter la surface des espaces verts et de nature en ville. Développés pour l'habitat collectif et les bâtiments tertiaires ou industriels, les procédés sont applicables aux toitures de maisons individuelles ou de petits bâtiments.

    Préfaces d'Allain Bougrain-Dubourg, Laurence Abeille et Patricia Blanc.

  • Illustré de plusieurs dizaines d'exercices résolus et d'études de cas, ce manuel contient tout ce qu'il faut pour permettre à toute entreprise du BTP de s'adapter au contexte économique (concurrence, hausse des coûts). On y apprendra notamment comment corréler prix de vente et coût de revient. Des outils de calcul simples et fonctionnels ainsi qu'un cadre de raisonnement rigoureux garantiront la maîtrise des paramètres économiques. Enfin, on saura comment suivre le déroulement chronologique du chantier, depuis l'étude de l'offre de prix jusqu'au bilan des opérations, en passant par le budget de chantier et le suivi économique des travaux.

    Publics ;
    Bac pro Technicien du bâtiment ;
    Bac STI2D ;
    BTS : Bâtiment ; Études et économie de la construction ;
    Aménagement et finition (second oeuvre) ; Enveloppe Titre de Technicien du bâtiment ;
    DUT, Licence Pro. Licence et Master de génie civil Écoles d'ingénieurs de la construction ;
    Enseignants et stagiaires de la formation continue ;

  • Le bois s'affirme aujourd'hui comme l'un des matériaux les plus utilisés dans la construction. Outre ses avantages indéniables en termes de confort habitable, il se révèle un réel atout pour les bricoleurs avertis souhaitant réaliser eux-mêmes leur résidence principale ou leur maison de loisir. Construire son habitat en choisissant le bois comme matériau permet de concevoir un lieu de vie sûr et sain à moindre coût. Vous trouverez dans la première partie de ce guide toutes les informations nécessaires sur le bois et ses avantages dans l'auto-construction. Dans une deuxième partie, l'auteur, à partir de son expérience personnelle, vous donne toutes les recettes indispensables pour réaliser pas à pas et sur mesure votre résidence, lieu d'habitation ou de loisir.

empty