Animaux

  • 5 ans d'observation météorologique au fil des saisons entre l'Eure et le Cotentin.

  • Ce recueil rassemble les fables et les contes de Jean de La Fontaine ayant une relation avec la gent ailée. L'auteur, ornithologue de terrain, a repéré dans cinquante-cinq fables et trois contes la présence d'un ou de plusieurs oiseaux. Il s'en est approché le plus délicatement possible pour essayer de comprendre pourquoi le poète les a fait voler sous sa plume. Sous forme de métaphores, pour un effet anthropomorphique ou simplement au travers d'une observation naturaliste, La Fontaine, peut donner au même volatile des attitudes très différentes. L'aigle par exemple, considéré généralement comme le roi des oiseaux, a des comportements assez curieux : il peut être aussi totalement stupide ou sans pitié. Le corbeau, qui est le plus souvent d'une bêtise sans égale, peut se révéler un bon compagnon, industrieux et prévenant. Le voile est à peine levé ; c'est au lecteur de tenter ses propres analyses en s'aidant des quelques éléments explicatifs précédant chacune des poésies qui sont recopiées in extenso.

  • Par une belle nuit d'été, le narrateur qui a beaucoup voyagé, accompagne Georges, le guide du parc dans la montagne pour provoquer les hurlements des loups. C'est l'occasion, avec comme fil rouge la problématique des rapports conflictuels entre l'homme et le canidé, de se raconter au hasard des mots qui se bousculent des histoires naturalistes vraies, légèrement arrangées ou totalement farfelues. Au lecteur de faire la part des choses... La pêche à la raie manta côtoie le triste sort de l'éterlette, les aventures du chat Titus n'ont rien à voir avec l'indifférence des trois singes, la théorie du gobelet ne retiendrait pas la ruse du héron Agami. La réalité de la cohabitation avec le loup est revue à partir des dernières informations de 2019.

  • Lettre à mon cheval

    Sybil Leoty

    • Lulu
    • 7 Juillet 2017

    Être cavalier, ce n'est pas seulement monter à cheval ; c'est aussi tout un état d'esprit. Ce sont les chevaux qui nous l'apprennent. Certains nous façonnent, nous pétrissent. Un cavalier est toujours ce que son cheval a fait de lui.

empty