La Martiniere

  • Une exploration nostalgique et authentique des nouvelles manières d'habiter la forêt.

    La cabane dans les arbres de notre enfance a bien changé. Aujourd'hui, l'appellation recouvre des habitations variées, de la petite résidence hôtelière où l'on contemple les étoiles à la plateforme d'observation unique en son genre, sans oublier, bien entendu, la cabane pour enfants que ceux-ci n'imaginent qu'en rêve.

    Au fil des pages, le lecteur sera séduit par ces constructions merveilleuses, fantasques et toujours raffinées qu'imaginent architectes et décorateurs un peu partout dans le monde.

    Abondamment illustré, cet ouvrage présente trente-cinq ingénieuses constructions arboricoles qui mettent en valeur le milieu sylvestre, les cimes verdoyantes et l'expérience de la vie rurale. Il plaira aux amoureux de la nature en quête d'une vie moins stressante et plus écologique.

  • Gus illusionniste : 30 tours et manipulations

    Gus Le Magicien

    • La martiniere
    • 14 Janvier 2022

    Un livre pratique de magie par le magicien « le plus cool » de sa génération.

    À seulement 30 ans, Gus s'impose comme un des magiciens les plus médiatisés de sa génération. Apprécié pour sa magie, mais aussi pour son personnage unique, Gus nous livre dans cet ouvrage quelques-uns de ses secrets. 30 pas à pas, des anecdotes sur son parcours fulgurant, ses influences et sa conception de la magie, un livre pratique et inspirant.

  • Tiny house : petits espaces, grands rêves

    Brent Heavener

    • La martiniere
    • 7 Janvier 2022
  • Le style Japandi est la nouvelle tendance déco en vogue.

    Né de l'alliance entre le minimalisme fonctionnel caractéristique du design scandinave et l'élégance épurée de l'artisanat traditionnel japonais, il mêle harmonieusement l'atmosphère hygge des pays nordiques et le wabi-sabi, un concept issu du bouddhisme zen qui prône une sobriété paisible et nous invite à admirer la beauté cachée dans les légères imperfections de la nature.

    Découvrez dans cet ouvrage les principes fondamentaux du Japandi et des objets iconiques. De nombreuses interviews avec des designers et un chapitre pratique pour décorer toutes les pièces de la maison dans l'esprit Japandi en font également un livre de référence pour tous les amateurs de déco !

  • Frank Horvat : 50-65 Nouv.

    Frank Horvat : 50-65

    , ,

    • La martiniere
    • 17 Juin 2022

    Le catalogue de l'exposition qui se tient au Jeu de Paume à Tours en 2022, avec plus de 250 photographies réalisées après-guerre par Frank Horvat, entre 1950 et 1965.
    Né en Italie en 1928, de parents juifs originaires d'Europe centrale, réfugié en Suisse en 1939, Frank Horvat commence la photographie au début des années 1950. De 1952 à 1955, ses premiers voyages au Pakistan, en Inde, en Israël et en Angleterre lui valent de nombreuses parutions dans la presse internationale. Parvenant à capter en gros plans des scènes d'une grande intensité et parfois des lieux interdits, il se révèle un photographe du corps et de l'intime. Une fascination qu'il exprimera aussi dans ses images de mode pour Jardin des modes, Vogue, Harper's Bazaar ou dans les vibrations hallucinées d'un tour du monde effectué en 1962-1963, resté largement inconnu.
    Publié à l'occasion de l'exposition au Jeu de Paume-Tours, ce catalogue se concentre sur les quinze premières années de la carrière de Frank Horvat, période durant laquelle il affirme une personnalité hors norme d'auteur-reporter et de photographe de mode. Cet ouvrage constitue la première monographie historique sur l'oeuvre de Frank Horvat, renouvelant la vision et l'analyse de son travail, à travers un ensemble de photographies, de documents inédits et de textes de spécialistes.

  • Succès mondial vendu à plus de 4 millions d'exemplaires, La Terre vue du ciel du photographe Yann Arthus-Bertrand est une prise de conscience de la splendeur et de la force de notre planète. Ce portrait aérien est aussi une source de méditation et de réflexion qui évolue au fur et à mesure que le monde se transforme. Dans cette nouvelle édition sont réunies 200 photographies de Yann Arthus-Bertrand en regard de textes inédits d'experts sur les grands défis actuels : population mondiale, réfugiés, enjeux de l'agriculture, impact des nouvelles technologies, économie responsable, biodiversité ou encore action militante de la jeunesse pour le climat.

  • Un voyage immobile

    Matthieu Ricard

    • La martiniere
    • 21 Octobre 2021

    Chaque année, des mois durant, le moine bouddhiste et photographe Matthieu Ricard effectue une retraite dans l'ermitage de Péma Ösel Ling, sur les hauteurs de Katmandou. Immergé dans cette nature spectaculaire, entre les vallées verdoyantes du Népal et la chaîne himalayenne, il reste assis à l'écoute, dans la félicité de la méditation, accueillant la lumière qui s'off re à ses yeux émerveillés. Ce sont ces moments magiques d'harmonie avec la nature que Matthieu Ricard nous invite aujourd'hui à partager à travers une centaine de ses photographies prises à proximité de son ermitage. Un voyage sans mouvement au coeur des contreforts de l'Himalaya népalais. Un voyage visuel et spirituel que vient éclairer une sélection de citations inspirantes.

  • Un tour de France en affiches

    Jean-Didier Urbain

    • La martiniere
    • 1 Avril 2022

    À l'heure où nous prenons plaisir à (re)découvrir la beauté de nos régions, que diriez-vous d'une promenade touristique en France avant l'invention des congés payés ?

    C'est ce que propose Jean-Didier Urbain, à partir d'un choix d'affiches signées de grands illustrateurs de l'époque (Alfons Mucha, F. Hugo d'Alési, Géo Dorival, Constant Duval, Charles-Jean Hallo ou Roger Broders) et de photographies anciennes de vacances. Stations balnéaires, stations de ski, châteaux, édifices religieux, villes thermales... c'est toute la richesse et la diversité de la France et de ses régions qui nous est offerte ici.

  • Un beau livre somme, le plus complet jamais publié sur l'oeuvre magistrale d'August Sander - photographe attaché à révéler son époque (le XXe siècle), et qui fait date dans l'histoire de la photographie.

    Né en Allemagne, le photographe portraitiste August Sander (1876-1964) s'est attaché dans sa pratique artistique à transmettre une image fidèle et objective de son époque. Au milieu des années 1920, il s'attelle à un ambitieux projet intitulé « Hommes du XXe siècle » : dresser à grande échelle une chronique documentaire la plus exacte possible de la société. Ainsi, sur plusieurs décennies, August Sander réalise des centaines de portraits de ses contemporains, seuls ou à plusieurs, classés par profession ou selon des critères sociaux ou familiaux et visant à représenter les différentes strates de la société classées en sept groupes différents : « le paysan », « l'artisan », « la femme », « les catégories socioprofessionnelles », « les artistes », « la grande ville », et enfin, sur les thèmes du grand âge, de la maladie et de la mort, « les derniers des hommes ». Remaniée à maintes reprises au fil des années, cette entreprise monumentale l'occupa jusqu'à la fin de sa vie. Elle fut partiellement publiée mais resta inachevée. Dans cette nouvelle édition en un seul volume, la plus complète jamais publiée, sont rassemblés 619 portraits en noir et blanc ainsi qu'une nouvelle analyse de l'oeuvre. Un travail magistral sans équivalent considéré comme un classique de la littérature photographique, unique dans l'histoire de cet art - aussi bien sur le plan du concept que du projet lui-même.

  • L'univers des Beatles

    Philippe Margotin

    • La martiniere
    • 7 Octobre 2021

    La première partie chronologique est un retour sur le parcours des Beatles, depuis la formation du groupe à la fin des années 1950 (Quarrymen) jusqu'à la séparation au printemps 1970.

    La deuxième partie intitulée « Une oeuvre et des hommes » et classée par ordre alphabétique, est consacrée au monde des Beatles : les Beatles eux-mêmes et leurs proches (parents, femmes, enfants, producteurs, ingénieurs du son, musiciens, directeurs artistiques, cinéastes, intellectuels, etc.). On retrouve également les 211 chansons du groupe enregistrées sur les 13 albums, avec pour chacune des analyses, anecdotes diverses, classements dans les hit-parades, les instruments utilisés. Les thèmes majeurs de leurs chansons (amour, politique/actualité, Inde, drogue, etc.) sont évoqués, de même que les interprètes qui ont repris une ou plusieurs de leurs chansons. Mais aussi les personnages nommés dans les chansons des Beatles : Eleanor Rigby, Bungalow Bill, Dr Robert, Lady Madonna, Lovely Rita, Blue Meanies, etc.

    La troisième partie « Lieux cultes et Beatles maniacs » concerne tous les lieux qui ont un rapport avec les Beatles. La ville de Liverpool : les clubs (Jacaranda, Cavern, etc.), les rues et les quartiers incontournables (Matthew Street, Strawberry Field, Penny Lane, etc.). La ville de Londres : clubs, maison de disques (EMI), Apple Boutique. Les salles de concert : Olympia (Paris), Shea Stadium (New York), Candlestick Park (San Francisco).

    La dernière partie « L'aventure continue » revient sur les Beatles après la séparation.

  • Percevoir : Thomas Sauvin Nouv.

    Percevoir : Thomas Sauvin

    ,

    • La martiniere
    • 10 Juin 2022

    En 2009, l'artiste Thomas Sauvin se lance dans une aventure hors du commun : collecter des négatifs destinés à être détruits dans une zone de recyclage au nord de Pékin. Il achète des sacs au kilo qu'il trie, classe et restaure. Il sauve ainsi de l'oubli près d'un demi-million de photographies anonymes, réalisant à lui seul l'un des travaux d'archive photographique les plus importants en Chine. Sa collection, qu'il nomme «Beijing Silvermine», rayonne depuis au travers de multiples expositions, collaborations et publications. Elle offre ici encore matière à une nouvelle exploration : montrer la vie des Chinois et des Chinoises au fil des âges de la vie. L'artiste et romancier François Durif accompagne ces images anonymes d'un texte sur la trace et la mémoire.

    Percevoir (verbe tr.) : saisir, prendre connaissance par les sens, l'intuition ou l'entendement. Les Éditions de La Martinière encouragent les nouveaux talents de la photographie et des arts visuels à travers « Percevoir », une collection de livres qui porte un autre regard sur l'image : mouvante, fragmentaire et multiple, comme le monde qui nous entoure. À chaque artiste, une réponse singulière. Une collection dirigée par Simon Baker, directeur de la maison européenne de la photographie.

  • Jean Gabin

    ,

    • La martiniere
    • 11 Mars 2022

    Le livre accompagnant l'exposition événement présentée au musée de Boulogne-Billancourt.

    Jean Gabin ; deux prénoms qui forment un nom d'artiste qui irradie les affiches. Un nom encadré, souligné, affiché en gros caractères, ouvrant les génériques et précédant les titres d'une centaine de films dont beaucoup sont devenus des classiques. Ce nom propose un rendez-vous au spectateur.

    On oublie Gabin, le temps de la projection, et on s'intéresse à Julien Bourrache, à Pierre Gilieth, à Jacques Ledru, à André Chatelain, à Henri Neveu. L'identification est immédiate.

    Plus qu'un monstre sacré, Jean Gabin est un mythe du cinéma, mais aussi un mythe du XXe siècle qu'il a traversé en plan large et en gros plan. Plus qu'aucun autre acteur, il a incarné la France. Il pouvait tout jouer et il a tout joué. Toujours crédible, toujours juste, qu'il soit ouvrier, militaire, artiste, clochard ou qu'il préside aux destinées de la République.

    À l'occasion de l'exposition qui lui est consacrée à Boulogne-Billancourt, son fils, Mathias Moncorgé, et Patrick Glâtre, retracent la vie et la carrière de cette star des stars françaises, à la renommée mondiale. Une riche iconographie, dont de nombreux inédits issus du musée Jean-Gabin à Mériel, vient illustrer textes et témoignages de personnalités qui l'ont côtoyé.

  • Percevoir : Noémie Goudal Nouv.

    Percevoir : Noémie Goudal

    ,

    • La martiniere
    • 10 Juin 2022

    Noémie Goudal travaille à la fois la photographie, la vidéo et les installations ; elle construit des images où un élément architectural qui semble archétypal - et pourtant réinventé - vient s'inscrire dans un vaste paysage. Ces architectures en trompe-l'oeil, souvent en deux dimensions, jettent un trouble sur l'image : à l'ambiguïté de la perception répond un sentiment d'étrangeté, encore renforcé par l'absence de présence humaine directe. L'homme n'y est que trace, architecte invisible et bientôt oublié. Ainsi, les images de Noémie Goudal laissent place aux interprétations multiples autant qu'elles interrogent la fragilité de notre présence sur Terre. En parallèle, le philosophe Guillaume Logé livre ses réflexions sur l'articulation du regard avec l'art et l'écologie.

    Percevoir (verbe tr.) : saisir, prendre connaissance par les sens, l'intuition ou l'entendement. Les Éditions de La Martinière encouragent les nouveaux talents de la photographie et des arts visuels à travers « Percevoir », une collection de livres qui porte un autre regard sur l'image : mouvante, fragmentaire et multiple, comme le monde qui nous entoure. À chaque artiste, une réponse singulière. Une collection dirigée par Simon Baker, directeur de la maison européenne de la photographie.

  • La collection Thomas Walther du Museum of Modern Art (New York) est un fonds photographique réunissant près de 350 photographies. Elle s'avère unique non seulement au regard de la qualité exceptionnelle des tirages, exclusivement d'époque, mais aussi parce qu'elle reflète un moment clé de l'histoire de la discipline, à travers une centaine de figures emblématiques de l'avant-garde européenne des années 1920 et 1930 comme Berenice Abbott, Manuel Alvarez Bravo, Claude Cahun, André Kertész, Germaine Krull, Alfred Stieglitz, Paul Strand ou Edward Weston, pour ne citer que les plus connues.

  • Enfants du monde : portraits de l'innocence

    Steve Mccurry

    • La martiniere
    • 4 Novembre 2021

    Steve McCurry, photographe défendu par les Éditions de La Martinière depuis de nombreuses années (À la recherche d'un ailleurs, 2020 ; Une vie en images, 2018), signe un nouvel opus réunissant, cette fois, ses plus belles photographies consacrées à l'enfance. Sous son regard attentif et bienveillant, les enfants des quatre coins du monde semblent tantôt porter tout le poids de nos sociétés sur leurs frêles épaules, tantôt incarner la promesse farouche d'un avenir meilleur. Leurs portraits, empreints d'innocence et de fraîcheur, parleront à tous les lecteurs.

  • Yves Montand : la force du destin

    ,

    • La martiniere
    • 7 Octobre 2021

    2021 célébrera le centenaire de la naissance d'Yves Montand, et le trentième anniversaire de sa disparition.

    Par son parcours et sa personnalité, il incarne une image de la France. Immigré italien, arrivé à Marseille au début des années 1920, Montand partira de rien pour devenir une personnalité majeure du xxe siècle.

    Artiste de music-hall complet, révélé au public par la chanson, Montand va assouvir ses rêves d'enfant en devenant l'un des acteurs les plus populaires du cinéma français et une star mondiale de la chanson. Capable de passer avec aisance de L'Aveu à La Folie des Grandeurs, du Cercle rouge à César et Rosalie ; au fait de sa gloire sur un grand écran, Montand n'abandonnera pas pour autant la chanson et restera l'un des rares interprètes à se produire dans des salles combles, que ce soit en France ou au Brésil, au Japon ou aux États-Unis. Au cinéma ou à travers les textes de ses chansons, il n'aura de cesse de passer d'un registre à un autre, avec toujours la même passion.

    Un destin hors du commun pour une personnalité hors norme. Sa réussite est le fruit d'un labeur méticuleux et l'exploitation de ses propres inquiétudes : bien faire et faire que l'autre soit bien. Yves Montand ne peut rester silencieux et impassible face aux changements qui s'opèrent dans le monde. Il ne cessera de s'interroger et d'interroger afin de savoir ce qui est le mieux.

    C'est l'histoire d'Ivo Livi, devenu Yves Montand, que nous racontent Carole Amiel et Luc Larriba. On entendra bien sûr la voix de Montand et de nombreux témoignages de personnalités l'ayant connu ou ayant travaillé avec lui : Jean-Loup Dabadie, Costa-Gavras, Jean-Paul Rappeneau, Philippe Labro, Bernard Kouchner, Line Renaud, Françoise Hardy, Mathilda May, Ludmila Mikaël, Patrick Bruel, Jean-Louis Livi (son neveu et agent), Antoine Duléry, Michel Jonasz, Michel Sardou...

  • 25 rencontres entre des femmes et des hommes passionnés et des sites forts d'une histoire mais en péril.

    Le Parlement adopte, le 2 juillet 1996, la loi donnant naissance à la Fondation du patrimoine. Une politique volontariste est en effet plus que nécessaire en matière de préservation du patrimoine rural. Ce « petit » patrimoine - qu'il s'agisse d'un pressoir, d'une église, d'un vitrail ou d'une cloche, d'un lavoir, d'un château, d'une calèche ou d'un bateau - est alors bien négligé. Cette nouvelle structure est chargée de sensibiliser les citoyens aux nombreux trésors qui embellissent leur quotidien, de les accompagner dans leurs efforts pour les sauvegarder afin de le transmettre aux générations futures. Depuis 1996, plus de 34 000 sites ont ainsi pu être sauvés.

    Pour marquer les 25 ans de la Fondation, Guy Sallavuard nous plonge dans l'histoire de 25 sites surprenants et met en valeur la passion et l'engagement des 25 personnalités qui ont permis la préservation et parfois la création de ces chefs-d'oeuvre, un temps en péril. De la Cathédrale Dol de Bretagne à fort Cigogne au Glénan, de la synagogue de Thann à l'atelier de Rosa Bonheur, en passant par l'abbaye de Lerins, les jardins du Rayol ou encore le canal du Midi... sous la plume experte de l'auteur, et l'oeil averti des photographes Guillaume de Laubier et Thomas Jorion, ces lieux, plus ou moins connus, se dévoilent et déploient toute leur beauté, comme leur fragilité.

    Cet ouvrage nous permet de poser un autre regard sur le patrimoine de proximité, celui qui nous entoure au quotidien. En plaçant l'humain au coeur des textes et des images, il nous prouve également l'importance de l'implication de chacun, parce que ces trésors sont un bien commun et qu'ils racontent l'histoire de France.

    Le Parlement adopte, le 2 juillet 1996, la loi donnant naissance à la Fondation du patrimoine. Une politique volontariste est en effet plus que nécessaire en matière de préservation du patrimoine rural. Ce « petit » patrimoine - qu'il s'agisse d'un pressoir, d'une église, d'un vitrail ou d'une cloche, d'un lavoir, d'un château, d'une calèche ou d'un bateau - est alors bien négligé. Cette nouvelle structure est chargée de sensibiliser les citoyens aux nombreux trésors qui embellissent leur quotidien, de les accompagner dans leurs efforts pour les sauvegarder afin de le transmettre aux générations futures. Depuis 1996, plus de 34 000 sites ont ainsi pu être sauvés.

    Pour marquer les 25 ans de la Fondation, Guy Sallavuard nous plonge dans l'histoire de 25 sites surprenants et met en valeur la passion et l'engagement des 25 personnalités qui ont permis la préservation et parfois la création de ces chefs-d'oeuvre, un temps en péril. De la Cathédrale Dol de Bretagne à fort Cigogne au Glénan, de la synagogue de Thann à l'atelier de Rosa Bonheur, en passant par l'abbaye de Lerins, les jardins du Rayol ou encore le canal du Midi... sous la plume experte de l'auteur, et l'oeil averti des photographes Guillaume de Laubier et Thomas Jorion, ces lieux, plus ou moins connus, se dévoilent et déploient toute leur beauté, comme leur fragilité.

    Cet ouvrage nous permet de poser un autre regard sur le patrimoine de proximité, celui qui nous entoure au quotidien. En plaçant l'humain au coeur des textes et des images, il nous prouve également l'importance de l'implication de chacun, parce que ces trésors sont un bien commun et qu'ils racontent l'histoire de France.

  • « Assis sur une couleur qu'on aime, on est plus à l'aise. » Verner Panton.

    La couleur joue un rôle essentiel dans notre rapport aux objets. Cette anthologie, qui réunit meubles, tissus, luminaires et objets de décoration, illustre à quel point la couleur est devenue la caractéristique majeure d'objets emblématiques des cent dernières années. Grâce à des textes courts, Un siècle de design en couleurs présente un panorama historique précis du rôle de la couleur dans le design et son importance grandissante dans la conception. À travers 250 objets qui fusionnent couleur, forme et culture, cet ouvrage montre comment la couleur occupe une place toujours plus marquée, depuis le Bauhaus jusqu'à aujourd'hui.

  • Amy Winehouse : flash black

    Naomi Parry

    • La martiniere
    • 16 Septembre 2021

    Amy Winehouse a laissé une marque indélébile dans le monde de la musique et de la culture pop, avec sa voix jazz et son style sixties plein d'audace. Riche d'anecdotes et d'histoires pertinentes racontées par toute une galerie de personnages proches d'Amy, de photos de décors spécialement reconstitués façon maquette pour représenter « l'univers Amy », sa garde-robe, ses objets-fétiches, de manuscrits de paroles de chansons et d'images d'archives inédites, ce livre présente un portrait intime de l'artiste qui rend hommage à son héritage créatif.

    Construit de façon chronologique, il est ponctué de réflexions personnelles des amis, collègues et fans d'Amy sur sa vie et son parcours. Entre autres, Ronnie Spector, Vivienne Westwood, Bryan Adams, Little Simz et Carl Barât, ainsi que Doug, propriétaire du Hawley Arms à Camden Town, Henry Hate, son tatoueur, Dionne Bromfield, sa filleule et le DJ Bijoux. Chacun d'eux a une histoire personnelle à partager. Leurs anecdotes et leurs réflexions finissent par brosser le portrait complexe d'une star adulée mais profondément perturbée. La journaliste culturelle de Vice, Emma Garland, permet de remettre ces récits en contexte, dans une introduction qui raconte les grands moments de la vie et de la carrière d'Amy et évoque ceux qui en furent les principaux protagonistes.

  • L'image romantique de l'artisan seul dans son atelier a laissé la place à celle du créateur au travail dans son laboratoire, une fonderie ou même une usine. L'artisanat a évolué, combinant travail manuel et technologie, offrant ainsi des possibilités quasiment illimitées aux designers de créer des meubles uniques pour les galeries, les expositions et ou des clients sophistiqués. Cette synthèse de l'art, du design et de la technologie a donné naissance à une multitude de pièces de collection très recherchées.

    Cet aperçu complet du mobilier contemporain célèbre les réalisations d'une sélection internationale de designers produisant des oeuvres d'expression artistique individuelle que l'on trouve aussi bien dans des musées que chez des particuliers.

    Présentant plus de 400 pièces, des tables et des chaises aux finitions impeccables, fabriquées à partir de matériaux naturels, au mobilier expérimental à la frontière entre art et artisanat, cet ouvrage est une première.

    Structuré par type d'objets et par créateur, le livre présente également quelques lieux (studios, usines) dans lesquels ces meubles uniques sont fabriqués, ainsi qu'une sélection d'intérieurs majeurs montrant des meubles de collection in situ.

    La personnalisation et l'exclusivité dans le design sont de plus en plus prisées dans un monde qui revient aux valeurs de l'artisanat authentique. Ce panorama richement illustré séduira aussi bien les connaisseurs de design que les collectionneurs et toute personne intéressée par la conception de meubles sur mesure.

  • Vivienne Westwood : défilés

    , ,

    • La martiniere
    • 8 Juillet 2021

    Vivienne Westwood est l'une des créatrices les plus provocantes et les plus influentes au monde : « l'unique raison de mon engagement dans la mode est de détruire le mot « conformisme » », a-t-elle un jour déclaré. Depuis 40 ans, elle ne cesse de bouleverser, transformer et défier le monde de la mode. Cet ouvrage rassemble ses créations les plus singulières depuis son premier défilé en 1981, ainsi que celles imaginées avec son mari et collaborateur de longue date, Andreas Kronthaler. Le duo de créateurs signe ici les textes de leurs propres biographies, tandis qu'Alexander Fury présente chaque collection. L'ensemble offre une opportunité rare de pénétrer dans les coulisses d'une maison de couture hautement créative.

    Avec plus de 1 100 photographies, ce trésor d'inspirations est une référence indispensable pour tous les professionnels de la mode et les admirateurs de Vivienne Westwood.
    Dans la collection « Défilés » : Chanel, Dior, Louis Vuitton, Yves Saint Laurent, Prada.

  • Versace défilés

    Tim Blanks

    • La martiniere
    • 2 Décembre 2021

    La première présentation complète des collections femme de Versace depuis les débuts de Gianni Versace, en 1978, à travers les images originales des défilés.

    Symbole de glamour et de luxe dans le monde entier, la petite maison familiale fondée par Gianni Versace est devenue, au fil du temps, l'un des empires de la mode les plus puissants. Après l'assassinat de Gianni, en 1997, sa soeur Donatella prend sa suite. La nouvelle directrice artistique passe avec succès le cap du XXIe siècle et ne cesse, depuis, d'écrire la légende d'une marque admirée par un public toujours plus nombreux. L'ouvrage retrace l'épopée de cette maison de mode audacieuse et flamboyante. Introduction, biographies et notices des collections sont signées du journaliste de mode Tim Blanks.

    Avec plus de 1200 photographies emblématiques, ce trésor d'inspirations est une référence indispensable pour les professionnels de la mode et les admirateurs de Versace.

  • Japon ; un voyage silencieux

    Sandrine Bailly

    • La martiniere
    • 5 Novembre 2020

    Contempler, errer, tracer, apparaître, hanter... En cinq chapitres et plus de 180 images, ce livre dessine une géographie sensible du Japon : on y parle de l'impermanence des choses (wabi sabi), de la beauté cachée du monde (yûgen), de la pénombre qui dissimule tout autant qu'elle dévoile ou encore du souvenir de contes anciens. Autant de thèmes chers à l'esthétique japonaise, ici révélés par les oeuvres des maîtres (Kitagawa Utamaro, Suzuki Harunobu...), ou encore celles d'artistes contemporains comme Takesada Matsutani ou Toko Shinoda.

    Dessins à l'encre de Chine, peintures sur rouleaux, estampes, lithographies, photographies se succèdent en une promenade visuelle propice à la rêverie. De courts textes explicatifs, des haïku, des extraits littéraires soigneusement choisis les accompagnent et éclairent les notions esthétiques, concepts philosophiques et oeuvres emblématiques. Un livre pensé comme un dictionnaire amoureux où chaque image, chaque texte est une rencontre au coeur de l'âme japonaise.

  • Le 12 février 1947, une jeune maison portant le nom de son fondateur, Christian Dior, présente une collection de haute couture printemps-été dans un Paris encore en proie au froid hivernal. Les créations défilent dans un salon fraîchement peint en gris tourterelle au 30 avenue Montaigne, adresse historique, mythique. C'est la nouveauté que Dior symbolise pour la mode en général, et pour Paris en particulier. Ces codes, ce langage visuel ont fasciné les nombreux successeurs du couturier : Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, mais surtout John Galliano, et depuis 2017 Maria Grazia Chiuri. Leur tâche a été, saison après saison, de trouver une nouvelle voix à travers le vocabulaire de Dior.

empty