Romans t.2 (édition Henri Godard)

À propos

Queneau n'est pas un romancier comme les autres. Il l'est si peu qu'on ne pense pas toujours spontanément à lui comme à un romancier, bien qu'il ait publié treize romans. Peut-être est-ce dû à son parti pris du rire et du jeu, à sa volonté d'amuser le lecteur et de s'amuser lui-même. Queneau ne serait-il pas un écrivain sérieux ? Le ton drolatique qu'il adopte a pu parfois dissimuler les autres facettes de sa personnalité de romancier : sa volonté d'être le témoin du monde et de l'histoire de son temps, ou son besoin de donner figure par l'imaginaire à des interrogations existentielles. Il est non moins vrai que l'on trouve au coeur même de ses romans des orientations moins évidemment «romanesques» : par certains côtés, Queneau reste surréaliste malgré sa rupture avec le groupe de Breton ; il est aussi philosophe, et en particulier un philosophe de la langue et des mathématiques ; et il est passionné d'anthropologie, de psychanalyse, d'histoire des religions - sans parler de son attirance, sans doute moins connue, pour le gnosticisme et l'ésotérisme.



Sommaire

Exercices de style - Loin de Rueil - Saint Glinglin - Le dimanche de la vie - Zazie dans le métro - Les oeuvres complètes de Sally Mara - Les fleurs bleues - Le vol d'Icare. Appendice : Textes et documents inédits relatifs aux romans publiés dans ce volume.

Rayons : Littérature générale > Œuvres classiques

  • EAN

    9782070117307

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    1 888 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    4.6 cm

  • Poids

    702 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Luxe   Relié  

Raymond Queneau

Dès 1924, Raymond Queneau adhère au mouvement surréaliste, qu'il quittera en 1929 pour des raisons, affirmera-t-il, strictement personnelles. Il commence à s'intéresser aux fous littéraires, dont il compile les écrits. Il publie son premier livre 'Le Chiendent', et obtient le prix des Deux-Magots. A trente-trois ans, il devient, en tant que lecteur d'anglais, membre du comité de lecture des Editions Gallimard. 'Zazie dans le métro', son roman le plus connu paraît en 1959. Queneau y fait preuve d'un grand sens de l'humour et d'une inventivité formelle parfaite. Le livre sera adapté au cinéma par Louis Malle. Raymond Queneau est également le parrain du premier volume de la fameuse collection de la Pléiade.

empty