Le prince ; l'art de règner

Traduit de l'ITALIEN par PAUL LARIVAILLE

À propos

Parmi les royaumes bien organisés et gouvernés de notre temps, il y a celui de France, où l'on trouve une infinité de bonnes institutions, dont dépendent la liberté et la sécurité du roi ; au premier rang desquelles figure le parlement avec son autorité. Parce que celui qui institua ce royaume, connaissant l'ambition des puissants et leur insolence et jugeant nécessaire qu'ils aient dans la bouche un frein pour les corriger, sachant d'autre part fondée sur la peur la haine du populaire envers les grands et voulant rassurer ces derniers, ne voulut pas que ce fût là une attribution particulière du roi, pour lui épargner les éventuels griefs des grands s'il favorisait le populaire et ceux du populaire s'il favorisait les grands ; c'est pourquoi il institua un tiers juge chargé, sans qu'on en fît grief au roi, de battre les grands et favoriser les petits ; institution, celle-ci, qui ne pouvait être ni meilleure ni plus prudente, ni une plus grande source de sécurité pour le roi et le royaume. D'où l'on peut tirer un autre enseignement digne d'être noté, à savoir que les princes doivent faire en sorte que soient administrées par d'autres les choses qui sont matière à griefs, et par eux-mêmes celles qui sont matière à gratitude. Et je conclus une nouvelle fois qu'un prince doit faire cas des grands, mais ne pas se faire haïr du peuple. (Le Prince, ch. XIX)


Rayons : Sciences humaines & sociales > Lettres et langues


  • Auteur(s)

    Machiavel

  • Traducteur

    PAUL LARIVAILLE

  • Éditeur

    BELLES LETTRES

  • Distributeur

    BELLES LETTRES

  • Date de parution

    06/02/2008

  • Collection

    Bibliotheque Italienne

  • EAN

    9782251730233

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    382 Pages

  • Longueur

    19.3 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    3.7 cm

  • Poids

    722 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Machiavel

Important philosophe et fonctionnaire florentin des XVe et XVIe siècles, Nicolas Machiavel est un fervent défenseur du républicanisme, qui prône la séparation de la politique d'avec la morale et la religion. Ses ouvrages sur la manière d'accéder, d'exercer, de conserver ou de perdre le pouvoir inspireront la forme des républiques américaine et française après la Révolution.

empty