À propos

Labiche Un chapeau de paille d'Italie Quelques heures avant son mariage, la gourmandise de son cheval conduit Fadinard aux plus folles mésa-ventures : poursuivi par les invités de la noce, qui n'y comprennent rien, il lui faut sous la menace se précipiter dans la boutique d'une modiste, puis dans les salons d'une comtesse, ensuite dans l'appartement d'un cocu, pour se retrouver finalement chez lui, où il aurait mieux fait de rester, car c'est là que se trouvait la solution.
Un chapeau de paille d'Italie est le premier chef-d'oeuvre du vaudeville à couplets, comme Le Cid était celui de la tragédie. Sans cette pièce, nous n'aurions ni Le Dindon, ni Un fil à la patte, ni La Dame de chez Maxim. C'est tout dire...

Edition d'Henry Gidel.Labiche Un chapeau de paille d'Italie Quelques heures avant son mariage, la gourmandise de son cheval conduit Fadinard aux plus folles mésa-ventures : poursuivi par les invités de la noce, qui n'y comprennent rien, il lui faut sous la menace se précipiter dans la boutique d'une modiste, puis dans les salons d'une comtesse, ensuite dans l'appartement d'un cocu, pour se retrouver finalement chez lui, où il aurait mieux fait de rester, car c'est là que se trouvait la solution.
Un chapeau de paille d'Italie est le premier chef-d'oeuvre du vaudeville à couplets, comme Le Cid était celui de la tragédie. Sans cette pièce, nous n'aurions ni Le Dindon, ni Un fil à la patte, ni La Dame de chez Maxim. C'est tout dire...

Edition d'Henry Gidel.


Rayons : Littérature > Théâtre > Comédie > Farce / Vaudeville


  • Auteur(s)

    Eugène Labiche

  • Éditeur

    LE LIVRE DE POCHE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    06/04/1994

  • Collection

    Le Livre De Poche Theatre

  • EAN

    9782253061243

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    105 g

  • Support principal

    Poche

Eugène Labiche

Né à Paris, le 6 mai 1815.
Romancier et surtout auteur dramatique comique, il écrivit, seul ou en collaboration, une centaine de pièces de théâtre pour le Palais-Royal, les Variétés, le Vaudeville, le Gymnase, etc. ; les meilleures ou les plus connues sont : Le Chapeau de paille d'Italie, Le Voyage de M. Perrichon, La Cagnotte, Le Choix d'un Gendre, Le plus Heureux des Trois, Doit-on le dire ? etc.
Il fut élu à l'Académie le 26 février 1880, en remplacement de Silvestre de Sacy et reçu par John Lemoinne le 25 novembre 1880.
Mort le 22 janvier 1888.

empty