À propos


vers trois heures de l'après-midi, dans le mois d'octobre de l'année 1844, un homme âgé d'une soixantaine d'années, mais à qui tout le monde aurait donné plus que cet âge, allait le long du boulevard des italiens, le nez à la piste, les lèvres papelardes, comme un négociant qui vient de conclure une excellente affaire, ou comme un garçon content de lui-même au sortir d'un boudoir.
c'est à paris la plus grande expression connue de la satisfaction personnelle chez l'homme. en apercevant de loin ce vieillard, les personnes qui sont là tous les jours assises sur des chaises, livrées au plaisir d'analyser les passants, laissaient toutes poindre dans leurs physionomies ce sourire particulier aux gens de paris, et qui dit tant de choses ironiques, moqueuses ou compatissantes, mais qui, pour animer le visage du parisien, blasé sur tous les spectacles possibles, exige de hautes curiosités vivantes.



Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime


  • Auteur(s)

    Balzac Honore De

  • Éditeur

    OMNIBUS

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    01/03/2007

  • EAN

    9782258073340

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    1 148 Pages

  • Longueur

    19.9 cm

  • Largeur

    13.3 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    776 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Honoré de Balzac

1799-1850
Né à Tours, dans un milieu bourgeois, Balzac est pensionnaire chez les Oratoriens de Vendôme, puis dans deux établissement parisiens. En 1819, il abandonne le droit pour se consacrer à la littérature et comme à écrire sous des pseudonymes. En 1825, ses insuccès l'amènent à se lancer dans les affaires (imprimerie, fonderie de caractères). Malgré l'aide de Mme de Berny, de quinze ans son aînée avec qui il entretient une liaison qui lui fait une place dans le monde, il connaît de graves difficultés financières. Ses premiers succès auprès du grand public sont, en 31, La Peau de chagrin et trois ans plus tard, le Père Goriot. C'est en 1842 qu'il adopte pour son oeuvre le titre de Comédie Humaine.Il vient d'épouser Mme Hanska, riche veuve polonaise, avec qui il entretient depuis plusieurs années une liaison amoureuse, losrqu'il meurt à l'âge de cinquante ans.
Balzac pensait que chaque individu dispose d'une réserve limitée d'énergie: en vivant intensément, l'homme brûle sa vie. Son destin a illustré de façon dramatique le symbole de la Peau de chagrin.

empty