À propos

Cette thèse étudie la persistance du conflit angolais entre 1991 et 2002. Elle entend revenir sur les causes de la faillite des processus de paix de Bicesse et de Lusaka. La signature des accords de Bicesse entre le MPLA et l'UNITA, le 31 mai 1991, ne permit guère à l'Angola d'accéder à une paix durable. Après les élections des 29 et 30 septembre 1992, la guerre reprit sur l'ensemble du territoire. Le gouvernement MPLA et l'UNITA signèrent un nouvel accord de paix à Lusaka le 30 novembre 1994. Mais, celui-ci n'eut guère plus de réussite que le précédent malgré l'inauguration d'un Gouvernement d'unité et de réconciliation nationale en avril 1997. Les deux camps s'affrontèrent de nouveau en décembre 1988. Cette nouvelle guerre fut alimentée par les entrées d'armes au profit des deux camps, qui financèrent leur effort de guerre grâce au pétrole pour le MPLA et aux diamants pour l'UNITA. L'affaiblissement politique et militaire de l'UNITA permit au MPLA de défaire ce mouvement en tuant son chef le 22 février 2002. Un accord de paix fut signé entre le gouvernement angolais et l'UNITA le 4 avril 2002.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques


  • Auteur(s)

    Amadou Koné

  • Éditeur

    Edilivre

  • Distributeur

    2tap

  • Date de parution

    04/03/2011

  • Collection

    Universitaire

  • EAN

    9782812152221

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    326 Pages

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    13.4 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    397 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Amadou Koné

Amadou Koné revient dans cet ouvrage sur cette période complexe de l'histoire angolaise et analyse précisément les raisons de l'échec du processus de paix en 1992 puis en 1994 et étudie l'origine de la reprise du conflit en 1998.

Découvrez un extrait PDF
empty