La prime lumière La prime lumière
La prime lumière
La prime lumière

La prime lumière

Traduction LAURENT LOMBARD  - Langue d'origine : ITALIEN

À propos

C'est vrai : elle est morte. Elle, c'est la mère du narrateur. Originaire d'un petit village de Calabre, issue d'une famille pauvre, mariée de force, partie s'installer dans le nord de l'Italie, loin du courroux familial, afin de porter jusqu'à terme l'enfant qui était en elle, le fruit du mal - un viol. Cet enfant, c'est Emanuele. Dont la vie bascule lorsque, trentenaire, sa mère meurt soudainement.
Le texte est une prise de conscience radicale qui devient un long cri de désespoir où le narra- teur tente de reconstruire la figure de la mère morte, chante son amour et son déchirement, plongeant dans les souvenirs, les regrets, dans les histoires et les confidences maternelles. C'est le cri de douleur d'un fils abandonné, trahi par une mère qui a fui dans la mort, coupable et adorée, impardonnable. C'est aussi le cri de révolte d'un écrivain contre le sort des pauvres impitoyablement délaissés par Dieu et par les hommes. Le récit est empli d'un sentiment de solitude infinie et de colère, il a la profondeur d'une douleur sans larmes.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782864328629

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    118 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    180 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Emanuele Tonon

Emanuele Tonon est né à Naples en 1970. Dès
l'âge de 14 ans, il travaille comme ouvrier dans
une entreprise de menuiserie. Au crépuscule de
son adolescence, une profonde tension mystique
le conduit à entrer au noviciat du couvent fran-
ciscain de Spello. En 1996, il quitte l'ordre.
En 2009, il publie son premier livre Il nemico,
un roman-rhapsodie radical où le mal silen-
cieux devient le symbole de la vie des ouvriers,
où l'absence de Dieu se transforme - par le
truchement d'une écriture de l'invective - en
acte d'accusation, où la théologie est mise au
service de la dénonciation de toutes les formes
d'injustice.
La Prime lumière est son deuxième roman.

empty