La Divine Comédie illustrée par Botticelli (introduction et postface Peter Dreyer)

,

Traduit de l'ITALIEN par JACQUELINE RISSET

À propos

Cet ouvrage monumental réunit les trois livres de La Divine Comédie de Dante écrits au début du XIVe siècle : L'Enfer, Le Purgatoire, Le Paradis.

Pour la première fois, les quatre-vingt-douze dessins de Botticelli, conçus chacun en regard d'un chant, sont présentés dans leurs couleurs d'origine.

Commandés par Lorenzo di Medici au XVe siècle pour une édition manuscrite de La Divine Comédie de Dante, les dessins de Botticelli, réalisés à la pointe de métal sur parchemin, repris à l'encre et partiellement mis en couleurs, permettent de partager la fascination de l'artiste florentin pour ce chef-d'oeuvre de poésie et d'humanisme.

Chaque dessin est accompagné d'un commentaire éclairé de Peter Dreyer, spécialiste allemand de la Renaissance italienne. La traduction de Jacqueline Risset en français moderne est reconnue comme la meilleure et la plus proche du texte de Dante.

Inconnus du public, les dessins de Botticelli sont aujourd'hui conservées, d'une part, à la Bibliothèque apostolique vaticane, l'une des plus anciennes et des plus inaccessibles du monde, et, d'autre part, au prestigieux cabinet des Dessins et Estampes de Berlin qui a pu réunir, après la chute du Mur, en 1993, le fragment acquis en 1882.


Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques > Arts graphiques


  • Auteur(s)

    Dante Alighieri, Sandro Botticelli

  • Traducteur

    JACQUELINE RISSET

  • Éditeur

    DIANE DE SELLIERS

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    13/03/2008

  • Collection

    La Petite Collection

  • EAN

    9782903656423

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    504 Pages

  • Longueur

    25.9 cm

  • Largeur

    19.8 cm

  • Épaisseur

    4.6 cm

  • Poids

    1 766 g

  • Support principal

    Beaux-livres

Infos supplémentaires : Relié  

Dante Alighieri

Dante Alighieri est un poète, écrivain et homme politique florentin
né en 1265 à Florence et mort le 14 septembre 1321 à Ravenne.
« Père de la langue italienne », il est, avec Pétrarque et Boccace, l'une
des « trois couronnes » qui imposèrent le toscan comme langue
littéraire. Poète majeur du Moyen Âge, il est l'auteur de la Divine
Comédie, modernisation des grands mythes de la tragédie grecque.

Découvrez une sélection de pages intérieures 1 2 3 4 5
empty