À propos

Qui n'a pas rêvé de jouer du piano ? Pourtant, le chemin à parcourir avant de pouvoir jouer du Beethoven ou plus simplement du Bénabar a souvent semblé excessivement ardu... Cette méthode révolutionne l'apprentissage du piano. La méthode : Des morceaux ultra simples pour démarrer. Un peu moins simples au bout de quelques semaines. Un ou deux mois après ses débuts, le lecteur est prêt à aborder des thèmes (simplifiés) de Chopin ou Johann Strauss (Le beau Danube bleu). Et à s'accompagner sur « Hey Jude » des Beatles. Un ou deux mois s'écoulent encore et le voilà paré pour interpréter des partitions originales non simplifiées telle la fameuse « Lettre à Elise » de Beethoven, ou la première partie de « The Entertainer » de Scott Joplin (le thème du film L'Arnaque). Telle est la prouesse accomplie par cette méthode qui inverse la séquence habituelle. Ici l'on pratique en premier lieu et l'on découvre la théorie dans un deuxième temps. De cette façon, c'est le plaisir de jouer qui sert de fil conducteur. Et le piano, nous dit l'auteur de ce livre, est une source de félicités illimitées...


Rayons : Arts et spectacles > Musique


  • Auteur(s)

    Daniel Ichbiah

  • Éditeur

    Carnets De L'Info

  • Distributeur

    Volumen

  • Date de parution

    26/08/2010

  • Collection

    Guide De Premiers Secours

  • EAN

    9782916628820

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    166 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    243 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Daniel Ichbiah

Daniel Ichbiah est l'auteur de plusieurs best-sellers, dont deux livres classés numéros un des ventes : Les 4 vies de Steve Jobs (publié en août 2011) et Les chansons des Rolling Stones (publié en juin 2014). Il a également écrit de nombreux livres devenus des références dans leur domaine comme La Saga des Jeux Vidéo. Auteur de nombreuses méthodes de musique, il a écrit des biographies de Madonna, Elvis Presley, Michael Jackson, Coldplay, les Beatles.



empty